Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Clermont-Ferrand: cyclistes brillez, que la lumière soit sur les vélos !

lundi 13 novembre 2017 à 0:50 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Avec l'hiver et la nuit qui tombe tôt, il est nécessaire d'être bien éclairé pour circuler, en voiture mais aussi en vélo. Un rappel fait aux cyclistes clermontois par l'association Vélocité 63.

Un vélo la nuit
Un vélo la nuit © Maxppp - Jocelyn Clair

Clermont-Ferrand, France

La nuit, un vélo doit obligatoirement avoir des lumières, blanche à l'avant, rouge à l'arrière, des catadioptres, ces petits plastiques réfléchissants, sur les roues et les pédales. Le gilet réfléchissant n'est pas obligatoire en agglomération, sauf en cas de mauvaise visibilité, mais il l'est dès le franchissement du panneau marquant la sortie d'une ville ou d'un village. Des équipements indispensables pour être bien vu des automobilistes et surtout imposés par le code de la route. Le casque n'est pas obligatoire, mais fortement conseillé.

Malheureusement, de nombreux cyclistes roulent sans le moindre équipement pour être vu. Manque de connaissance ou bien négligence, Vélocité 63 tente de remédier à ce problème. La semaine dernière, l'association et Prévention MAIF ont distribué des équipements place de Jaude, lumières, gilets, autocollants fluos. Une opération similaire a également eu lieu au centre d'Aurillac.

Le respect du code de la route

Un cycliste facilement repérable sera moins en danger. Avant d'être une lapalissade, c'est avant tout une question de sécurité routière. Se faire voir des autres usagers de la route, automobilistes mais aussi piétons, est la première précaution à prendre pour rouler. C'est pour cela que l'opération de sensibilisation organisée dans toute la France était baptisée "Cyclistes brillez!".

C'était aussi un rappel que les cyclistes sont soumis, comme tous les véhicules, au code de la route. L'absence d'équipements sur son vélo est passible d'une amende de 35 €uros. Et cela n'exonère pas de respecter les autres règles du code de la route, en particulier respecter les feux de signalisation.

Les automobilistes eux aussi ont des règles à respecter vis à vis des cyclistes. Ils doivent se décaler d'au moins un mètre pour doubler un cycliste en agglomération, 1,5 mètre hors agglomération. S'ils n'ont pas la place, ils doivent attendre, pas question de forcer le passage comme cela se fait trop souvent. Dans ce cas, ils risquent une amende de 135 € et la perte de 3 points.