Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Combien coûtent les forfaits post stationnement, les nouveaux PV, en Bretagne ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Terminé les PV, place au forfait post stationnement. Les mairies doivent décider du montant des amendes. Et les villes bretonnes ont fait des choix différents.

A l'occasion du passage au FPS, les villes bretonnes ont opté pour différentes solutions.
A l'occasion du passage au FPS, les villes bretonnes ont opté pour différentes solutions. © Radio France - Emilie Defay

C'est l'une des nouveautés de ce début d'année 2018. Les PV à 17 euros laissent la place au FPS, le forfait post stationnement. Son montant est décidé par chaque commune.   

A Brest, le forfait est de 25 euros. Il est possible de payer son ticket de stationnement via une application. Grâce à Whoosh, il est possible de dépenser uniquement le temps réellement stationné.   

Dans le sud Finistère, à Quimper, la mairie a fixé le FPS à 35 euros. Uniquement 17 euros si elle est réglée dans les trois jours. "Mais nous allons perdre de l'argent", estime Guillaume Menguy, adjoint à l'urbanisme. La capitale de la Cornouaille ne voulait pas de cette réforme du stationnement.  La mairie tient tout de même à faire un cadeau à ses automobilistes : il n'y aura plus un mais deux quarts d'heure gratuits.   

Solution à contre-courant à Lannion  

A Lannion, en revanche, c'est la fin du stationnement payant et des horodateurs. Pourquoi ? "Les tarifs étaient déjà très bas, dix centimes la première heure, explique Paul Le Bihan, le maire de la commune trégorroise. Comme le FPS est calculé en fonction de ces tarifs, l'amende aurait été très peu chère." 

La mairie a donc décidé de généraliser les zones bleues dans le centre-ville. Chaque automobiliste devra se munir d'un disque et pourra stationner deux heures maximum, "cela laisse du temps pour faire des courses ou manger le midi", poursuit Paul Le Bihan.   

"Le manque à gagner est de 100.000 euros", Paul Le Bihan, maire de Lannion  

Cependant, l'opération n'est pas blanche pour la commune. "Le manque à gagner est d'environ 100.000 euros." Il faudra compenser cette somme. "L'amende à 35 euros est maintenue pour les stationnements gênants. Mais cela ne compensera pas tout." Le maire annonce également que les contrôles seront renforcés, à l'occasion de ce changement.   

A Lorient, la ville poursuit sa politique des zones bleues, déjà mises en place depuis un certain temps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess