Transports

Concours piano en gare : accord parfait pour un habitant du Doubs

Par Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard jeudi 12 février 2015 à 6:00

Jean-Michel Marin
Jean-Michel Marin © Radio France

Jean-Michel Marin habite à Aibre dans le Doubs. Sa vidéo, où il joue sur le piano de la gare TGV Belfort-Montbéliard, a été retenue pour participer au concours en gare lancé par la SNCF

En décembre 2014 Jean-Michel Marin apprend sur le journal qu’un concours est organisé par la SNCF .

Il organise alors un pique-nique avec ses collègues à la gare TGV Belfort-Montbéliard . Il joue quelques notes puis fait un concert en pleine gare soutenu par ses amis. Un employé de la SCNF l’incite alors à participer au concours. Il se fait enregistrer par une collègue. Il joue alors spontanément un morceau inspiré du Riverside d'Agnès Obel. Dans la vidéo, Jean-Michel Marin ne fait aucune fausse note. C’est le début d’une belle aventure

Jean-Michel Marin est gestionnaire des paies chez Nedey à Montbéliard. Il a 66 ans, il est né à Delle. Le piano est l’une de ses passions. Un instrument qu’il a utilisé dès son plus jeune âge au domicile de ses parents.

« Je suis heureux quand je joue du piano »

Quelques semaines après avoir envoyé sa vidéo à la SNCF il apprend qu’il est retenu pour partir à Paris . 5 autres pianistes sont également sélectionnés pour la région ferroviaire Rhône-Alpes Bourgogne Franche-Comté Auvergne. Il est retenu parmi 900 candidats . Il se déplace à Paris le 11 février pour la soirée de clôture de ce concours et il espère figurer sur le podium. Si c’est le cas il gagnera alors un piano. Il est le seul sélectionné franc-comtois de ce concours. 

Mais quelque soit le résultat Jean-Michel Marin est heureux d’avoir participer à ce concours : « C’est uniquement le plaisir de jouer en public qui m’a poussé à jouer sur ce piano à la gare TGV Belfort-Montbéliard. Ça flatte l’égo. Après je ne pense pas gagner il y a de grands pianistes classiques, moi je fais uniquement de la variété »

Jean-Michel Marin

Avec son groupe après le lycée, Jean-Michel Marin a fait la première partie d'Eddy Mitchell au cinéma Lux de Montbéliard. Il a également accompagné l'accordéoniste Dany Moureaux en 2012, pour le gala des Francs-comtois organisé pour les 90 ans de Verchuren.