Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Contrôles nautiques : plus d'un tiers des bateaux pas en règle en matière de sécurité dans la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

Une vaste opération de sécurité en mer s'est déroulée mardi 4 août sous le contrôle du Préfet maritime de la Manche. Une action avant tout préventive qui a montré que bon nombre d'usagers de la mer ne sont pas en conformité avec les règlements.

Gendarmes, douaniers et agents des affaires maritimes ont procédé à la vérification de la conformité du matériel de sécurité des plaisanciers.
Gendarmes, douaniers et agents des affaires maritimes ont procédé à la vérification de la conformité du matériel de sécurité des plaisanciers. - Préfecture Maritime Manche et Mer du Nord

Sous la responsabilité du préfet maritime, une opération de sécurité était organisée par la délégation à la mer et au littoral de la DDTM de la Manche. Entre Carolles et Le Rozel, et de Sainte-Marie-du Mont à Vicq-sur-mer, les agents de l'Etat ont procédé à des contrôles à quai, avant l'appareillage des navires de plaisance ou à leur retour. Il s'agissait de vérifier le matériel de sécurité et son adaptation à la zone de navigation envisagée. 

Principale infraction : des défauts de matériel de sécurité

Pour les agents cette action préventive permet notamment de rappeler aux plaisanciers la réglementation applicable en navigation. En cas d'infraction portant sur la responsabilité des personnes, des amendes pouvaient être dressées. Ce sont au final 54 bateaux de plaisance qui ont été contrôlés. 37% d'entre-eux présentaient une infraction en lien avec le matériel de sécurité. Parmi les défauts constatés : des gilets de sauvetage non conformes, du matériel de lutte contre les incendies périmé, des moyens lumineux manquant ou pas en état de fonctionner...

Des contrôles réguliers jusqu'à la fin de l'été

Au delà de cette opération d'ampleur menée conjointement par la brigade nautique de la gendarmerie départementale de Granville, la brigade de surveillance du littoral de la gendarmerie maritime de Cherbourg, les garde-côtes de la douane et l'unité littorale des affaires maritimes de la Manche, la campagne de sécurité des loisirs nautiques va se poursuivre jusqu'au 30 septembre 2020, sur toute la façade maritime Manche et mer du Nord, du Mont Saint-Michel à la frontière belge.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess