Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronapistes à Metz : 800.000 euros pour aménager la rue Pasteur

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Des pistes cyclables aménagées après le confinement du printemps à Metz, il n'en reste que trois actuellement. Celle de la rue Pasteur sera pérennisées grâce à d'important travaux.

Une des "coronapistes", les pistes cyclables temporaires faites pour favoriser le vélo à Metz en Moselle après le déconfinement, en août 2020.
Une des "coronapistes", les pistes cyclables temporaires faites pour favoriser le vélo à Metz en Moselle après le déconfinement, en août 2020. © Radio France - Marc Bertrand

Les coronapistes de Metz ont vécu... Aménagées lors du premier confinement au printemps dernier lorsque le télétravail laissait les voitures au garage, elles faisaient le bonheur des cyclistes qui n'avaient jamais eu autant de liberté dans les rues de la ville. Il y en avait cinq, elles ne sont plus que trois en cette fin d'année 2020.

Plus de piste rue Verdun 

Déjà l'été dernier, la mairie avait supprimé les pistes aménagées boulevard Foch et boulevard Paixhans. Celle de la rue de Verdun va subir le même sort. "Elle a posé beaucoup de soucis, à la fois en terme d'accessibilité parce que située en terre plein central les cyclistes avaient du mal à la trouver, à la fois pour les transports en commun et la Liane 1" explique Béatrice Agamennone, adjointe à la mobilité à la mairie de Metz qui n'exclut pas qu'elle puisse réapparaitre à la faveur des aménagement de la nouvelle ligne de Mettis, si elle devait emprunter cet itinéraire.  

Vrai site propre rue Pasteur

En revanche, la piste de la rue Pasteur qui a fait toutes ses preuves, sera le grand chantier des prochains mois pour la municipalité. "C'est un projet à 800.000 euros avec 100.000 euros rien que pour l'éclairage public" poursuit l'élue messine, "l'idée c'est de faire une vraie voie en site propre, en aménageant cela de manière très qualitative avec des plantations d'arbres et le maintien de places de stationnement." La piste de la rue Lagneau sera elle aussi définitivement confortée. Enfin, les expérimentations de cohabitation entre bus et vélos sur les voies réservées aux transports en commun vont elles aussi se poursuivre. 

Un plan vélo de 5 ans

Globalement, Béatrice Agamennone veut "aller vite" et donner un bon coup de peinture à la carte des pistes cyclables de Metz et de l'agglomération. "Le problème du schéma directeur cyclable tel qu'il a été décidé, c'est que vous avez les grands axes qui sont bien identifiés, mais les aménagement étaient un peu fait au cas par cas." Ainsi, le cycliste, d'un bout à l'autre de la ville peut se retrouver à la fois sur une piste sécurisée, puis sur la route, puis sur un trottoir et se retrouver à un carrefour sans savoir par ou son chemin se poursuit. "Nous programmons avec Christophe Prévost (en charge du plan vélo à Metz Métropole) des aménagements sur les cinq prochaines années, avec une opération phare, construite de A à Z, chaque année pour la ville et et la métropole." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess