Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronapistes : Vélo-Cité dénonce la marche arrière de la mairie de Talence sur les aménagements cyclables

-
Par , France Bleu Gironde

Alors que la mairie de Talence a mis en place en juin dernier 10 kilomètres "d'aménagements cyclables expérimentaux", elle a décidé de n'en garder que la moitié après avoir consulté la population. L'association Vélo-Cité dénonce une décision hâtive.

Talence a mis en place en juin dernier 10 kilomètres "d'aménagements cyclables expérimentaux". (illustation)
Talence a mis en place en juin dernier 10 kilomètres "d'aménagements cyclables expérimentaux". (illustation) © AFP - RICCARDO MILANI

La crise sanitaire a entraîné une véritable modification des modes de déplacements, notamment en ville. Les citadins utilisent davantage le vélo. Les ventes ont d'ailleurs explosé et le marché du cycle a progressé de 15% en valeur en 2020, selon une étude du cabinet Xerfi.

Les politiques publiques ont elles aussi évolué dans ce sens. Bordeaux Métropole a ainsi lancé un plan d’urgence vélo au printemps dernier. Dans ce contexte, la Ville de Talence a déployé 10 km "d’aménagements cyclables expérimentaux pour favoriser l’expansion de ce mode de déplacement doux". Mais après avoir consulté les citoyens lors d'un questionnaire cet automne, elle a finalement choisi de n'en retenir que la moitié. Une décision que dénonce l'association Vélo-Cité. 

"Décisions hâtives"

Le questionnaire mis en place par la mairie de Talence a reçu plus de 2.000 réponses. La Ville a décidé de retenir tous les aménagements où les habitants se sont dit "satisfaits". En revanche, ceux déployés rue Pierre Noailles, avenue Roul, avenue Frédéric Sévène et avenue de Lattre de Tassigny ne seront pas pérennisés. 

Résultats de la consultation.
Résultats de la consultation. - Capture d'écran Ville de Talence

Vélo-Cité fustige des "décisions hâtives". L'association assure qu'il ne faut pas supprimer ces aménagements mais plutôt les améliorer. De plus, elle accuse la ville de ne pas avoir bien analysé les avis des participants à la consultation : "Ces décisions s’appuient sur une analyse qualitative et quantitative des réponses mais qui nous semble des plus approximative pour ne pas dire faussée, notamment par le fait qu’une part du taux d’insatisfaction a pour motif 'n’est pas assez ambitieux'", explique t-elle dans un communiqué. 

Vélo-Cité regrette, par ailleurs, de ne pas avoir d'informations sur la "représentativité du panel de participants [...] le critère automobiliste ou cycliste permettrait d’éclairer les résultats". Enfin, elle reproche à la mairie de supprimer une piste, avenue de Lattre de Tassigny, alors que cet aménagement n'a reçu que 50,1% d'insatisfaits. 

"La réponse ne se trouve pas dans l'urgence"

De son côté, le maire de Talence, Emmanuel Sallaberry, rappelle qu'il ne fait que suivre le plan annoncé dès le départ : expérimenter, consulter puis suivre l'avis des Talençaises et Talençais. Il souligne également que Talence est une des villes qui a fait le plus de pistes cyclables "au regard de son réseau" : "Sur les 10 kilomètres de pistes, 5 kilomètres seront conservés et 5 vont être supprimés. Mais quand on dit 'supprimés', il ne faut pas croire qu'on n'en parlera plus. C'est simplement que la réponse ne se trouve pas dans l'urgence. Nous allons retravailler avec les services de la Métropole pour proposer quelque chose qui convienne aux cyclistes, aux automobilistes et aux piétons". 

Emmanuel Sallaberry souligne enfin qu'il s'est engagé sur 25 km de pistes cyclables sur l'ensemble de la mandature : "Là on en conserve 5, donc on a fait une partie du travail et le reste, on va le faire". 

  • Vélo
Choix de la station

À venir dansDanssecondess