Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus - Crise chez Airbus : 10.000 emplois supprimés ?

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Selon The Telegraph, l'avionneur français pourrait supprimer 10.000 emplois. Durement frappé par la crise du Covid-19, Airbus envisagerait un important plan de restructuration.

Un A350 en cours de finalisation à Toulouse.
Un A350 en cours de finalisation à Toulouse. © Maxppp - Sebastien LAPEYRERE/MAXPPP

La presse britannique nous apprend mercredi qu'Airbus envisagerait de supprimer 10.000 postes pour survivre à la crise du coronavirus, voire jusqu'à 10% des emplois, soit 13.000 emplois. Selon plusieurs sources, le géant de l'aéronautique se dirige vers un gigantesque plan de restructuration. Airbus emploie 27.000 personnes à Toulouse.

Pire qu'en 2007 ? 

Airbus n'a livré que 13 avions contre 70 en temps normal, rappelle La Dépêche du Midi. Dans le quotidien, une source affirme que le plan de restructuration à venir sera plus important que le plan "Power 8" de 2007 (5.000 postes supprimés chez Airbus à l'époque, 10.000 en incluant les sous-traitants.)

Selon Reuteurs, Airbus devrait en informer les salariés d'ici la fin du mois. 

L'ensemble des corps de métier serait concerné par ces mesures. Airbus doit également annoncer ce jeudi l'extension du chômage partiel à l'ensemble des effectifs. 

136.000 salariés dans le monde

Airbus compte plus de 136.000 salariés dans le monde, dont plus d'un tiers en France.  A la fin du mois d'avril, le patron d'Airbus Guillaume Faury avait alerté les salariés dans une lettre sur les difficultés rencontrées par le groupe. "La survie d'Airbus est en jeu si nous n'agissons pas maintenant", disait-il alors.

Guillaume Faury devrait faire un point aujourd'hui avec les dirigeants du groupe sur la situation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess