Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des contrôles à la frontière franco-allemande à Strasbourg mercredi matin

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

De gros bouchons sur le pont de l'Europe mercredi matin entre Strasbourg vers Kehl. La police allemande demandait à tous les automobilistes et les piétons un justificatif de déplacement ou un test PCR négatif.

Contrôle à la frontière franco-allemande à Strasbourg.
Contrôle à la frontière franco-allemande à Strasbourg. © Maxppp - Jean-Marc Loos

Des contrôles systématiques ont eu lieu mercredi 27 janvier au matin au Pont de l'Europe qui relie la France à l'Allemagne, entre Strasbourg et Kehl. Les policiers allemands vérifiaient que les Français qui souhaitent se rendre outre-Rhin étaient en possession d'un justificatif en règle, ou du résultat d'un test PCR négatif. "Ils ont contrôlé ma carte d'identité et puis m'ont demandé ce que je faisais de ce côté de la frontière", raconte Martin, croisé à pied sur le pont de l’Europe. "Je leur ai montré le justificatif de mon employeur puisque je travaille en Allemagne".

Ces contrôles ont occasionné d'énormes bouchons sur la route du Rhin. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Ce sont des contrôles aléatoires que nous menons régulièrement, depuis le 2 novembre, afin de faire respecter les règles en vigueur dans le Bade Würtemberg", a précisé Dieter Hutt, le porte-parole de la police fédérale à Offenbourg. "Ces contrôles durent en général une heure ou deux. Nous les menons un peu partout, à la frontière, à Gambsheim ou comme cette fois à Kehl".

Toute personne entrant sur le territoire allemand est soumise à une obligation de test PCR et à une quarantaine minimale de cinq jours. Ces mesures ne s'appliquent pas aux frontaliers dans le respect des 24 heures maximum en Allemagne. Les Alsaciens peuvent franchir la frontière avec le Bade-Wurtemberg pour des déplacements professionnels, pour rendre visite à une personne vulnérable ou un enfant dans le cas d'un couple divorcé, ou pour des raisons médicales.

"Nous ne pouvons pas empêcher les gens de rentrer en Allemagne mais s’ils n’ont pas de justificatif, nous prévenons les autorités de santé, qui peuvent ensuite adresser une amende", prévient Dieter Hutt. "Nous ne contrôlons pas toutes les personnes qui passent la frontière, mais nous faisons des contrôles inopinés. Et cela peut se reproduire dans les semaines qui viennent".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess