Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

Coronavirus : des postes d’accueil dans le port et à l’aéroport d’Ajaccio dès mercredi

-
Par , , France Bleu RCFM

Plusieurs réunions se sont tenues ce matin entre l’Etat les acteurs socio-économiques. L’une d’entre elles, consacrée aux transports, a abouti à l’installation de poste d'information dans le port et à l’aéroport d’Ajaccio dès mercredi.

Air Corsica
Air Corsica © Radio France

C’était l’une des mesures demandées par la Collectivité de Corse, dès demain (mercredi), l'information aux passagers va être renforcées à l’arrivée, dans les ports et aéroports de la ville d'Ajaccio, classée "cluster" depuis dimanche.  « Nous allons installer demain matin un poste d’accueil », a expliqué ce mardi le préfet de région Franck Robine. Dans le port et à l’aéroport d’Ajaccio, ces postes seront mis à disposition des passagers avec l’aide de la Croix-Rouge et de la protection civile. Il s’agira de leur rappeler les mesures barrières et si leur état l’exige de les placer en confinement. « Il n’y aura pas contrôles systématiques, ni de contrôle de fièvre car cette mesure est inefficace » a ajouté le préfet.  

Aucun contrôle n’est prévu pour le moment à Bastia ni dans les autres ports et aéroports de l’île « car le virus n’y circule pas à cette heure », a rappelé le représentant de l’Etat. 

Franck Robine qui a par ailleurs assuré que les liens avec l’Italie seraient maintenus. De son côté, la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Corse a indiqué ce mardi après-midi ne "plus faire de commentaires", suite aux mesures prises par l'Etat en Corse. Le président Jean Dominici précise que la CCI Régionale n'est  "pas contre le maintien des liaisons entre l'Italie et la Corse", mais il demande "des contrôles systématiques et des confinements".

Enfin un bateau de croisière qui devait accoster demain dans le port d'Ajaccio a vu son escale refusée par le préfet de Corse, une décision prise en accord avec le maire de la ville, Laurent Marcangeli. L'AIDAsol, en rade au large du port de Marseille, transporte 2000 passagers et 600 membres d'équipage. Hier, deux personnels du paquebot avaient été débarqués et emmenés à l’hôpital de la Timone après des suspicions de Coronavirus. Les résultats de tests, parvenus en début d’après-midi, se sont toutefois avérés négatifs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess