Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le projet de TGV Lyon-Turin

Coronavirus : du retard mais pas d'arrêt sur le chantier du Lyon-Turin

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Depuis le début du confinement, le chantier de construction de la future liaison ferroviaire Lyon Turin tourne au ralenti mais ne s'est pas arrêté. Dans la vallée de la Maurienne en Savoie, 130 ouvriers travailllent sur 3 des 6 chantiers en cours, à Saint-Martin-de-la-Porte, Modane, et Avrieux.

Illustration: le chantier de la future liaison ferroviaire Lyon-Turin
Illustration: le chantier de la future liaison ferroviaire Lyon-Turin © Radio France - TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin)

Sur les six sites français de travaux de la liaison ferroviaire Lyon-Turin, dans la vallée de la Maurienne en Savoie, un seul chantier, le plus important, ne s'est pas arrêté depuis la mi-mars, et le début du confinement imposé par la pandémie du Coronavirus. Celui de Saint-Martin-de-la-Porte, avec les travaux de reconnaissance au pied de la descenderie. 

L'excavation devrait reprendre lundi prochain 13 avril

Modifiés ces trois dernières semaines, les rythmes et conditions de travail devraient retrouver une organisation quasi normale lundi prochain 13 avril, dans le respect des règles de sécurité  sanitaires pour les 120 ouvriers, en activité, au lieu des 240 avant l'épidémie. Deux autres chantiers, plus petits, à Modane, et Avrieux, reprennent également. En revanche, à Saint-Julien-Mont-Denis, et Saint-Jean-de-Maurienne. Le point sur le chantier en cours et sur l'impact de la pandémie sur son évolution avec Alain Chabert, le Directeur Général adjoint de TELT, (Tunnel Euralpin Lyon Turin), le promoteur public en charge de la réalisation puis de la gestion de la section transfrontalière de la future liaison Lyon Turin.

"L'activité doit remonter en puissance la semaine prochaine en Maurienne" Alain CHABERT, vice-président de TELT

Le retard du chantier sera équivalent à celui de la durée du confinement

Un retard, qui à l'échelle de la durée totale du chantier et de la mise en service du Lyon Turin prévue en 2030, restera sans grandes conséquences.  

"Les chantiers étant interdépendants les uns des autres, les modalités de travail actuelles impactent l'ensemble de la chaîne" Alain Chabert

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu