Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : il faudra patienter pour récupérer son permis de conduire dans l'Allier

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Moulins, Auvergne-Rhône-Alpes, France

En raison de la crise sanitaire, la tenue de la commission médicale qui doit statuer sur les permis de conduire dans le département de l'Allier est suspendue. Certains vont devoir patienter avant de récupérer le précieux sésame.

la commission médicale suspend ses activités
la commission médicale suspend ses activités © Maxppp - Léon Tanguy

C'est aussi une des conséquences du Coronavirus. Dans l'Allier, certains vont devoir attendre un peu plus longtemps avant de récupérer leur permis de conduire si celui-ci avait été suspendu. "La tenue des commissions médicales est suspendue. Les médecins de ville sont en effet mis à contribution par le déclenchement du stade 3 en vue de lutter contre l’épidémie du covid-19" précise la Préfecture. "Par ailleurs, l’activité des centres d’expertise et de ressources des titres (CERT) étant fortement réduite, la demande de restitution du permis de conduire ne pourra pas être instruite : le dossier dans le systême national des permis de conduire (SNPC) restera à l'état suspendu. En conséquence, la suspension du permis de conduire est prolongée jusqu’à la fin des mesures de restrictions de déplacement et de la reprise normale des activités". En clair, il va falloir patienter si votre permis a été suspendu, et qu'il vous fallait passer devant la dite commission.

Le titre reste valide pour ceux qui sont soumis à une visite médicale

En revanche, pour celles et ceux qui sont soumis à une visite médicale tous les cinq ans comme les taxis ou les chauffeurs routiers, L'ordonnance du 25 mars 2020 prévoit la suspension des délais imposés par l'administration jusqu’à la fin du mois suivant la période d’état d'urgence sanitaire. Le titre, même expiré, reste valide.

Enfin, l'usager qui avait subi une précédente visite médicale (hors cas de suspension suite à infraction) et dont l'aptitude médicale arrive à échéance dans la période allant du 12 mars jusqu’à un mois après la date de cessation de l’état d'urgence sanitaire, verra la validité de son permis actuel prolongée de 2 mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu