Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la SNCF réduit le nombre de TGV en circulation à partir de ce lundi 29 mars

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Isère

La SNCF a annoncé qu'elle réduirait la cadence sur les TGV à partir de lundi 29 mars, les mesures de confinement partiel dans une partie du pays ayant encore fait chuter la fréquentation.

 Gare de La Rochelle, le 6 juillet 2020 (illustration).
Gare de La Rochelle, le 6 juillet 2020 (illustration). © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/Aurélie AUDUREAU

Moins de TGV circuleront à partir de lundi 29 mars en France. Selon la SNCF, les mesures de confinement partiel, qui seront appliquées dans 19 départements à partir de vendredi minuit, ont fait chuter la fréquentation. Les TGV maintenus sont "les plus adaptés en termes d'horaires", affirme la compagnie qui prévoit des renforts les week-ends et durant les vacances scolaires. "L'offre est adaptée au cas par cas pour chaque destination en fonction de l'existence de mesures sanitaires renforcées dans les départements au départ ou à l'arrivée, ainsi que de l'observation de la demande des voyageurs", assure la SNCF.

Les prévisions par zone

  • Axe Sud-Est  : 6 TGV sur 10.
  • Axe Atlantique : 5 à 6 TGV sur 10.
  • Axe Nord : 3 TGV sur 10 ; Les liaisons Paris-Lille seront un peu plus fréquentes avec 4 TGV sur 10.
  • Axe Est : 4 à 5 TGV sur 10.
  • Ouigo : 4 trains sur 10.

La compagnie ferroviaire faisait circuler depuis le début de l'année un TGV sur trois en moyenne, avec une baisse de fréquentation d'environ 50% par rapport à la normale. Mais la demande a encore reculé avec l'annonce des nouvelles mesures sanitaires et les réservations en avril sont en baisse de 65% par rapport à 2019. 

Offre réduite sur les Intercités, TER, et lignes internationales

Le plan de transport des Intercités reste inchangé, avec 6 trains sur 10. Côté trains de nuit, la desserte du Sud-Ouest vers Toulouse est suspendue, le Paris-Briançon étant toujours assuré en semaine (via Modane et une correspondance en bus). En région, l'offre des TER sera réduite à 72% de la normale dans les Hauts-de-France, a aussi précisé la SNCF.

Quant aux liaisons internationales, Eurostar garde un unique aller-retour Paris-Londres par jour, ainsi qu'un Amsterdam-Bruxelles-Lille-Londres. La SNCF prévoit 4 allers-retours par jour Paris-Bruxelles (dont un Paris-Amsterdam et un Paris-Dortmund), 8 allers-retours vers l'Allemagne, 6 vers la Suisse, 2 vers l'Italie et 2 vers l'Espagne.

Pour se déplacer, les voyageurs doivent être munis de leur titre de transport et de leur attestation de déplacement dérogatoire dans les départements ou situations où celle-ci est requise. Tous les billets grandes lignes -TGV Inoui, Ouigo et Intercités, TER en correspondance- sont échangeables et remboursables sans frais jusqu'au dernier moment jusqu'au 18 avril. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess