Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : le trafic SNCF encore réduit, les aéroports silencieux

-
Par , France Bleu
France

A partir de ce vendredi, la SNCF diminue encore son offre de transports. Les Ouigo sont à l'arrêt et la circulation des trains grandes lignes est très réduite. Même chose à la RATP. Les aéroports eux sont déserts.

Les gares se vident de leurs voyageurs (illustration).
Les gares se vident de leurs voyageurs (illustration). © AFP - Edouard Richard / Hans Lucas

En pleine épidémie de coronavirus, nous sommes tous confinés chez nous et devons le rester. Certains, soignants notamment, ont quand même besoin de circuler, de se déplacer. Mais à partir de ce vendredi, l'offre de transports est encore réduite à la SNCF. 

40 TGV par jour en circulation

L'entreprise ferroviaire met à l'arrêt ses Ouigo. Seuls 7% des trains grandes lignes circulent désormais. Cela équivaut à 40 TGV chaque jour (contre 90 auparavant), très peu également d'Intercités.

A bord, le nombre de passagers est limité "afin de permettre le respect des mesures barrières". La police filtre les voyageurs en gare : il faut "un billet, une attestation de déplacement dérogatoire et un justificatif de déplacement", explique la SNCF dans un communiqué.

La SNCF suit ainsi les recommandations du gouvernement pour nous inciter à rester chez nous. Un service est quand même assuré pour les voyageurs "ayant des raisons légitimes de se déplacer", les soignants notamment.

Métros et RER seulement jusqu'à 22h

En région parisienne, la circulation des transports en commun est également réduite. Une cinquantaine de stations de métros sont désormais fermées. Métros et RER circulent seulement de 6h à 22h depuis jeudi. Les bus et les tram continuent eux de fonctionner normalement.

Selon la RATP, près de 90% des voyageurs habituels n'utilisent plus les transports.

Plus de bruit dans les aéroports

Dans les aéroports français, fini le ballet des avions sur le tarmac, c'est désormais le silence qui règne. L'aéroport de Paris-Beauvais, dans l'Oise, est fermé depuis jeudi. Orly va suivre le même chemin le 31 mars.

A Roissy-Charles de Gaulle, on croise très peu de voyageurs : 16.000 seulement mercredi, contre 150.000 à 200.000 en période normale selon une source aéroportuaire interrogée par l'AFP. Le deuxième aéroport d'Europe n'accepte plus de touristes. Seuls les voyageurs qui ont "un impératif médical ou une activité professionnelle qui le justifie" peuvent encore entrer sur le territoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu