Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : un TGV médicalisé va transporter des patients vers plusieurs hôpitaux des Pays de la Loire

- Mis à jour le
Par

A la demande de l'Etat, un TGV médicalisé va transférer, dans la nuit de mercredi à jeudi, une vingtaine de patients vers plusieurs hôpitaux publics des Pays de la Loire. Ils vont quitter les établissements de Mulhouse et de Strasbourg actuellement saturés à cause de la crise du coronavirus.

Le TGV médicalisé en cours d'équipement à la gare de l'Est à Paris. Le TGV médicalisé en cours d'équipement à la gare de l'Est à Paris.
Le TGV médicalisé en cours d'équipement à la gare de l'Est à Paris. - SNCF

Après avoir réquisitionné un avion et un navire militaires pour transporter des malades et ainsi soulager certains hôpitaux, le gouvernement a décidé de mobiliser un TGV médicalisé, ce mardi, pour transférer une vingtaine de patients hospitalisés à Strasbourg et Mulhouse vers des établissements publics des Pays de la Loire. 

Publicité
Logo France Bleu

Les hôpitaux de Nantes, Angers, Le Mans et La Roche-sur-Yon sollicités 

"Un TGV médicalisé, une première en Europe, transportera 30 malades de Strasbourg et Mulhouse vers des territoires où il y a de la place", avait annoncé, mardi, le ministre de la santé, Olivier Véran, à l'Assemblée Nationale. Selon les informations diffusées ce mercredi par la direction générale de la santé, ce sont finalement 20 malades qui seront transférés vers les hôpitaux de Nantes, Angers, La Roche-sur-Yon et Le Mans. 

Ce TGV à deux étages à l'intérieur duquel des brancards ont été fixés au dessus des sièges et un espace médical aménagé en lieu et place du wagon-bar partira jeudi matin de l'Est de la France à destination des gares des Pays de la Loire, après un transit à Paris. Dans ce train mis à disposition par la SNCF, quatre patients seront installés dans chaque voiture. Ils seront surveillés en permanence par une équipe médicale au complet, coordonnée par le SAMU de Paris, avec à bord de chaque rame : un médecin, un anesthésiste réanimateur, un interne et quatre infirmiers.

Cette opération, unique en son genre, doit permettre de soulager les territoires les plus touchés par l’épidémie de Covid-19 dont la région Grand Est fait partie. La direction générale de la santé précise que d'autres voyages du même type pourraient avoir lieu dans les prochains jours, en cas de besoin. "Nous devons permettre à notre système de santé de soigner le plus grand nombre de patients dans les meilleures conditions", a expliqué Olivier Véran lors des questions d'actualité au gouvernement, ce mardi. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu