Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : y-a-t-il trop de monde en ce moment dans les transports en commun à Paris ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

L'offre de transport en commun a été très réduite mais, pour les soignants et ceux qui ne peuvent pas faire du télé travail par exemple, il reste des RER, des métros, des tram et des bus. A Paris, des voyageurs dénoncent aujourd'hui le trop grand nombre de personnes présentes dans ces transports.

Rame de métro à Paris.
Rame de métro à Paris. © Radio France - Benjamin Fontaine

Comment garder la distance de sécurité nécessaire dans les transports en commun quand ils sont plein de monde ? A Paris, des voyageurs s'inquiètent, en particulier ceux qui prennent la ligne 13 du métro.

Avec l'obligation de confinement, le nombre de voyageurs avait beaucoup baissé. Face à cette situation, l'offre de transport avait été considérablement réduite. 

Mais pas question d'arrêter totalement les transports en commun car certains ont encore besoin de se déplacer comme les soignants ou ceux qui ne peuvent pas faire du télétravail.

Y-a-t-il assez de rames pour pouvoir respecter les distances de sécurité ?

Jusqu'à présent, le petit nombre de voyageurs dans les transports permettait de respecter les distances de sécurité mais les choses semblent avoir changé.

Il y aurait maintenant trop de monde dans les transports en commun au point que certains voyageurs s'en inquiètent et se demandent s'il y a assez de rames en service.

La ligne 13 dans le collimateur

En temps habituel, la ligne 13 du métro parisien est l'une des plus surchargées. La RATP aurait-elle trop réduit le nombre de métros sur cette ligne ? La question se pose face aux  témoignages de voyageurs.

La RATP répond que "la fréquentation actuelle du réseau est de l’ordre de 4 % de la fréquentation habituelle pour un réseau qui tourne à 30 % en moyenne". Elle assure qu'il y a peu de monde dans  le métro actuellement et qu'il est toujours possible de respecter les distances de sécurité dans les rames. 

La RATP assure "être très vigilante quant à la charge sur ses lignes. Si une certaine affluence a pu être constatée, elle reste très localisée et sur des plages horaires courtes (très tôt le matin)".

Face à cette situation, la RATP indique qu'elle "adapte son offre quotidiennement, de façon localisée".

Devrait-on obliger la fermeture de plus d'entreprises ?

Pour Laura, qui indique travailler dans les transport, pour régler le problème il faudrait que les entreprises, qui ne sont pas indispensables, ferment. Cela permettrait, dit-elle,  d'avoir moins de salariés dans les transports en commun. Elle demande que le #StopProductionNonEssentielle soit partagé un maximum pour attirer l'attention sur ce sujet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess