Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Corrèze : une centaine de motards à un "rallye-moto" sous le signe de la prévention

dimanche 3 juin 2018 à 16:03 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin

Organisée par l'Escadron Départemental de Sécurité Routière de la Corrèze (EDSR 19), la 11e édition du "rallye-moto" de la Corrèze a eu lieu ce dimanche à Tulle. Une journée, placée sous le signe de la prévention, qui a rassemblé près d'une centaine de motards.

La 11e édition du "rallye-moto" de la Corrèze a eu lieu ce dimanche à Tulle
La 11e édition du "rallye-moto" de la Corrèze a eu lieu ce dimanche à Tulle © Radio France - Nicolas Tarrade

Après avoir reçu les dernières consignes par les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière, les motards ont mis en pratique les bonnes trajectoires à adopter dans les lacets sur les hauteurs de Tulle. Organisé pour la 11e fois, ce "rallye-moto" a pour vocation de sensibiliser les passionnés de moto aux bonnes attitudes à adopter sur la route.

Hervé est un motard chevronné. Il conduit des grosses cylindrées depuis 1982, mais pour la deuxième année, il vient se former lors de ce rallye : "Depuis le premier rallye, j'ai pris des habitudes avec ma moto. Aujourd'hui, je prends des courbes qui sont totalement différentes qu'auparavant. Je suis davantage en osmose avec ma cylindrée", explique ce haut-viennois.

Ce dimanche, à Tulle, une centaine de motards a appris les bonnes trajectoires, l'équipement adéquat, et les premiers réflexes à avoir si un accident survient. Après avoir protégé le lieu de l'accident, on doit garder son sang froid selon un lieutenant du centre de secours et d'incendie de Tulle : "si on est secouriste, on pourra prodiguer les premiers secours. Si on n'est pas secouriste, on ne touche pas la victime. On n'enlève pas son casque et on appelle les secours".

Une triste réalité

Protéger, alerter, secourir, le discours des pompiers marque les esprits. Les motards payent chaque année un lourd tribut sur les routes. Ce lieutenant de gendarmerie sait comment trouver les mots lors de ce "rallye-moto". "Pour moi, en tout cas, ils sont tout simples. C'est notre expérience, c'est notre vécu. Je suis gendarme motocycliste depuis 1994. On a un certain vécu car on intervient sur tout type d'événements", conclut-il. 

Une journée de prévention indispensable. Depuis le début de l'année, en Corrèze, huit personnes sont décédées dans des accidents de la route, soit autant qu'en 2017, sur l'année entière.