Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : la pénurie de voitures de location continue

-
Par , France Bleu RCFM

Le mois de juillet va se terminer et il est toujours aussi difficile de louer une voiture en Corse pour l'été. Les loueurs professionnels ne savent pas quand la situation va se débloquer.

Paul Carredu, gérant de la société Loc'Occas à Lucciana, a été débordé par les demandes de location de voitures.
Paul Carredu, gérant de la société Loc'Occas à Lucciana, a été débordé par les demandes de location de voitures. © Radio France - Evan Lebastard

Essayer de réserver une voiture de location en Corse pour cet été relève toujours du parcours du combattant. Malgré l'annonce de l'arrivée de 6.000 voitures supplémentaires via la compagnie Corsica Linea, force est de constater qu'il est quasiment impossible de faire une réservation avant septembre chez la quasi totalité des loueurs. 

Une situation due à la crise du coronavirus qui a empêché la livraison de nombreux véhicules pour la saison. "Nous attendons encore un volume très important de véhicules mais nous n'avons pas de visibilité sur ces livraisons", concède Gilles Filippi, gérant de la franchise Hertz en Corse. Quelques centaines de véhicules sont bien arrivés, mais pas assez pour répondre à la demande. Selon Gilles Filippi, "les commandes ont été faites, mais le fait est que les livraisons ne sont pas effectives et les voitures ne sont pas en Corse."

Des places de retour de voitures location vides face à l'aéroport de Bastia Poretta.
Des places de retour de voitures location vides face à l'aéroport de Bastia Poretta. © Radio France - Evan Lebastard

Alors les touristes cherchent des alternatives. Les offres de location entre particuliers se sont multipliées. Paul Carredu lui a une petite entreprise de location de véhicules d'occasions à côté de l'aéroport de Bastia Poretta à Lucianna et beaucoup de touristes se sont tournés vers lui. Ses 25 véhicules ont très vite été pris d'assaut, une situation compliquée à gérer pour la petite structure.

"Toutes les 30 secondes on avait un appel, c'est comme une vague qui est arrivée sur nous", explique Paul Carredu. Face à la forte demande il a déclassé une dizaine de véhicules destinés initialement à la vente. "J'ai eu une mère de famille avec trois enfants qui est arrivée en pleurs chez moi", se souvient le gérant. "Elle m'expliquait avoir économisé toute l'année pour payer des vacances à ses trois enfants. Elle était démunie, en Corse sans voiture les vacances c'est terminé." Finalement Paul Carredu a déclassé un véhicule supplémentaire, touché par cette situation. Un exemple parmi tant d'autres qu'ont vécu les loueurs de l'île depuis le début de la saison.

L'activité de Paul Carredu se porte donc très bien, mais ce sont les conséquences à plus long terme pour l'économie de l'île. Certains des clients n'ayant pas trouvé de voiture ont choisi d'annuler leur séjour. "Pour l'île c'est très mauvais", regrette le loueur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess