Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côte-d'Or : entre Pouilly-en-Auxois et Bligny-sur-Ouche, on roule désormais à 90 km/h

-
Par , France Bleu Bourgogne

François Sauvadet, président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, a dévoilé ce jour les nouveaux panneaux de signalisation routière, actant le retour des 90 km/h sur la route départementale entre Pouilly-en-Auxois et Bligny-sur-Ouche (RD 977 bis et RD 970).

Même les panneaux de limitation de vitesse ont droit à leur inauguration.
Même les panneaux de limitation de vitesse ont droit à leur inauguration. - Conseil Départemental de Côte-d'Or

Cette inauguration marque le passage de ce tronçon à 90 km/h et la poursuite d’un engagement pris par le Président du Département François Sauvadet. Il porte à 1 153 le nombre de kilomètres passés à 90 km/h en Côte-d’Or. Dès la promulgation de la loi d’orientation des mobilités de décembre 2019 prévoyant que les Départements puissent déroger à la règle des 80 km/h sur les routes départementales relevant de leur compétence, l'élu a saisi cette opportunité. 

Le Département a identifié les itinéraires où la vitesse pouvait être relevée à 90 km/h

Pour identifier les tronçons pouvant repasser à 90km/h, le département s'est basé pour seul critère de sélection sur la sécurité des usagers de la route.  40 itinéraires principaux ont bénéficié d’un retour aux 90 km/h, soit 1 129 km de routes départementales en mars 2020.

« Avec ce 41e itinéraire où la vitesse autorisée est relevée à 90km/h, le Département veille à garantir le cadre de vie de l’ensemble des Côte-d’Oriens et la bonne circulation des usagers mais aussi à assurer de meilleurs conditions de mobilité en toute sécurité. Parce que la sécurité routière prime sur toutes nos décisions en matière d’aménagements routiers, j’ai également souhaité la création d’un Observatoire départemental de la sécurité routière, un nouvel outil pour compléter les dispositifs existants et pour avoir un suivi transparent de l’accidentologie sur les routes départementales, hors agglomérations » explique François Sauvadet, le président du Conseil départemental de la Côte-d'Or. 

Le président François Sauvadet lors de l'inauguration du nouveau panneau
Le président François Sauvadet lors de l'inauguration du nouveau panneau - Conseil Départemental de Côte-d'Or

L'accidentologie étudiée à la loupe pour justifier le passage à 90 km/h

Installé en février 2020, l'observatoire permet de suivre et d’analyser objectivement l’accidentologie sur les routes départementales, à apprécier l’impact du retour aux 90 km/h sur les routes concernées et à ajuster, si besoin, la politique menée en matière de prévention et de sécurité routière. Cet observatoire s’est réuni pour la 1re fois en mars 2021, avec l’ensemble des partenaires œuvrant dans ce domaine. Le Département a présenté un bilan de l’accidentologie sur les routes départementales en nette baisse depuis plusieurs années, notamment pour ce qui est de la mortalité. 

Pour afficher ce contenu Google Maps, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Gérer mes choix

Chaque décès est un drame, un drame de trop, mais on note que, depuis des années, le nombre de morts sur les routes départementales baisse fortement en Côte-d’Or. Le Président du Département entend maintenir les efforts de la collectivité pour que la tendance baissière se poursuive. « Cette année, le Département investit 32,7 M€ sur ses routes départementales pour fluidifier et sécuriser les déplacements des Côte-d’Oriens, dont plus d’1 M€ sont directement fléchés sur des dispositifs de sécurité routière stricto sensu. Mais tous nos efforts ne suffiront pas tant que certains usagers de la route continueront d’avoir des comportements à risque, pour eux-mêmes et pour les autres : grand excès de vitesse, conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiant, téléphone au volant et autres occasionnent encore de trop nombreux morts sur nos routes » conclut-il.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess