Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Internet 3G/4G dans le métro : près de la moitié des stations couvertes

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Paris, Île-de-France, France

47% du métro parisien est actuellement couvert par la 3G/4G selon la RATP. L'entreprise promet un déploiement total pour 2019.

La couverture 3G/4G varie beaucoup d'une ligne à l'autre et d'une station à l'autre dans le métro parisien
La couverture 3G/4G varie beaucoup d'une ligne à l'autre et d'une station à l'autre dans le métro parisien - Fotolia

Surfer sur Internet dans le métro parisien est aujourd'hui encore bien compliqué. Alors que la RATP avait promis un déploiement total de la 3G/4G pour fin 2017,  un peu moins de la moitié des stations est actuellement couverte, a indiqué Catherine Guillouard, la présidente de la RATP à l'occasion de la présentation des résultats de l'entreprise vendredi 23 mars. 

Mais le rythme de déploiement s'accélère. Quand je suis arrivée l'été dernier, seules une vingtaine de stations souterraines étaient équipées, a rappelé Catherine Guillouard. Aujourd'hui on en est à 90 et on a bon espoir continuer sur ce rythme-là". Si l'on ajoute les stations aériennes, 47 % du réseau, soit 170 stations, est aujourd'hui couvert. La ligne 1 du métro ainsi que les lignes A et B du RER sont parmi les mieux équipées.

Pour expliquer son retard, la RATP avance des difficultés techniques. "On est sur un réseau historique, c'est compliqué, affirme la présidente de la RATP. On fait travailler quatre opérateurs dans des locaux exigus, tout en respectant les consignes de sécurité". L'entreprise vise désormais un déploiement total d'ici fin 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu