Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

D'importants retards en gare de Poitiers après la panne à Paris Montparnasse

dimanche 3 décembre 2017 à 18:58 Par Clémence Dubois-Texereau, France Bleu Poitou

Une douzaine de trains supprimés en Nouvelle-Aquitaine et jusqu'à 2h30 de retard ce dimanche soir à Poitiers après la panne de signalisation en gare de Paris Montparnasse. La plupart des trains à destination de Montparnasse ont été déroutés vers la gare d'Austerlitz.

Des dizaines de passagers ont les yeux rivés sur les tableaux d'affichage pour obtenir des informations.
Des dizaines de passagers ont les yeux rivés sur les tableaux d'affichage pour obtenir des informations. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Poitiers, France

Bien mauvaise surprise en gare de Poitiers ce dimanche soir. Certains trains sont supprimés, d'autres affichent un retard allant de 30 minutes à 2h30. Juliette vient d'apprendre qu'il y avait un problème en gare Montparnasse à Paris : "C'est embêtant".

C'est d'autant plus embêtant car beaucoup se rendent à Paris pour aller travailler. C'est le cas de Bertrand. S'absenter du travail est "impossible" selon lui. Pour Christelle, cela impliquerait "de poser une demi-journée et ça aurait été vraiment compliqué."

Mais tous les deux se félicitent de la façon dont le personnel en gare de Poitiers gère les choses. "On me trouve une solution. Ça sera dans un train sans place assise mais au moins je pourrai être au boulot lundi" indique Bertrand. Christelle, elle, va jusqu'à Montauban, elle devra faire deux correspondances et arrivera deux heures plus tard que prévu. C'est loin d'être un problème pour elle :" tant qu'on me trouve une solution ça me va."

Et puis il y a ceux qui prennent leur mal en patience en attendant leur train qui affiche 2h30 de retard. C'est le cas de Christian : "j'ai été boire un café, j'ai acheté de la lecture." Le retour à la normale est prévu d'ici lundi matin. Pour obtenir des informations et savoir si vous êtes concernés : sncf.com