Transports

Dans l'Yonne, un plan de viabilité hivernale pour sécuriser les routes

Par Kevin Dufreche, France Bleu Auxerre jeudi 29 décembre 2016 à 19:33

Les saleuses sont prêtes à sortir dans l'Yonne, pour rendre praticables les routes départementales.
Les saleuses sont prêtes à sortir dans l'Yonne, pour rendre praticables les routes départementales. © Maxppp -

Le froid s'installe dans l'Yonne, le verglas aussi, et l'on annonce même de la neige pour le début de l'année 2017. De quoi perturber les automobilistes. Le département a donc comme chaque année mis en place un plan de viabilité hivernale, pour sécuriser les routes.

Pouvoir intervenir sur les routes icaunaises 24 heures sur 24 heures et 7 jours sur 7, c'est l'objectif du plan de viabilité hivernale. Il mobilise une centaine d'agents au total, qui peuvent être sollicités en cas de neige, et de verglas pour dégager les routes.

Six centres dans l'Yonne

Dans le département on compte six centres d'intervention : à Auxerre, Joigny, Sens, Tonnerre, Toucy et Avallon. En cas d'alerte météo, des patrouilleurs sont envoyés pour vérifier l'état de la route, ils prennent notamment la température de la chaussée, pour voir s'il est nécessaire d'intervenir, en déversant du sel ou de la saumure.

"C'est juste une organisation, le tout c'est de l'avoir"

— Raoul de Luiz Ortega, responsable du service exploitation et sécurité routière du département de l'Yonne

Raoul de Luiz Ortega, responsable du service exploitation et sécurité routière du département : "Chaque journée d'intervention coûte 20.000€"

20.000 euros pour une journée d'intervention

Pendant le dispositif, les agents peuvent être appelés à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Et si le plan est en place depuis le mois de novembre, et que depuis quelques années, il y a peu d'interventions, on va rentrer dans la période la plus à risques. Et on met en place le dispositif que lorsqu'il est vraiment justifié, car chaque journée d'intervention coûte tout de même 20.000€ au département.

"On ne sort pas beaucoup depuis deux ou trois ans, mais le plus marquant c'est janvier et février chez nous"

— Éric Defosse, chauffeur de saleuse à Avallon

L'année dernière la viabilité hivernale a coûté 324 000 euros et 300 tonnes de sel ont été utilisées.

L'autre rôle de la viabilité hivernale c'est aussi d'informer en temps réel les automobilistes, chaque jour d'intervention les informations pour les automobilistes sont actualisées sur la page Facebook du département ou sur le site www.lyonne.com

Réécoutez le reportage d'Olivia Chandioux :

Les routes de l'Yonne prêtes à affronter le froid grâce au plan de viabilité hivernale