Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dans la Vienne, la RD951 est rouverte entre chauvigny et St Savin, mais prudence dans les virages de la Molle

mardi 30 octobre 2018 à 17:24 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

Dans la Vienne, le RD951 rouvre à la circulation entre Chauvigny et St Savin. L'axe était fermé depuis avant-hier pour cause de verglas d'été. La couche glissante a en grande partie été retirée, mais la prudence reste de mise dans les virages de la Molle à Chauvigny.

illustration
illustration © Maxppp - Maxppp

Chauvigny, France

Dans la Vienne, la route départementale 951 entre St Savin et Chauvigny rouvre à la circulation ce soir. Le retour à la normale était prévu pour 17h. Cette départementale était fermée depuis hier matin pour cause de chaussée trop glissante. De mémoire d'agent des routes, on n'avait jamais vu ça ! Le  service départemental des routes a traité le phénomène de "verglas d'été", une accumulation de caoutchouc de pneus et de résidus d'hydrocarbures qui à la première humidité rend le bitume extrêmement glissant. Grâce à une balayeuse-aspiratrice venue de Poitiers et à trois camions des Eaux de vienne, équipés de lances à haute pression, la pellicule glissante a été en grande partie enlevée.  Les véhicule peuvent de nouveau rouler entre Chauvigny et St Savin donc, mais les virages de la Molle à la sortie de Chauvigny, restent limités : vitesse réduite à 50 et 30 km/h au lieu de 80 et 70 aux endroits les plus problématiques, la voie centrale, elle, reste neutralisée.