Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans le Sud-Manche, des ateliers de prévention plutôt que des amendes pour les petits excès de vitesse

-
Par , France Bleu Cotentin

Opération inédite sur l'aire du Mont-Saint-Michel samedi 1er août à l'occasion du week-end de chassé-croisé. : les conducteurs responsables d'un excès de vitesse de moins de 20 kilomètres/heure pouvaient choisir d'assister à un parcours de sensibilisation pour ne pas être sanctionnés.

Opération de prévention routière sous les yeux du sous-préfet d'Avranches Gilles Traimond
Opération de prévention routière sous les yeux du sous-préfet d'Avranches Gilles Traimond © Radio France - Marcellin Robine

"Bonjour Monsieur, on vous a informé de votre excès de vitesse ?" "Oui", répond un peu gêné Gérard, un vacancier eurois, aux gendarmes. Flashé à 146 km/h au lieu de 130 sur la route du retour, il a choisi de s'arrêter une demi-heure pour éviter une amende de 45 € et le retrait d'un point.

Au programme, simulateur de choc et rappels sur l'alcool et la vitesse. "C'est bien de faire ça, note le conducteur, quand on a jamais eu de choc, ça surprend."

Une opération inédite mise en place grâce au feu vert du procureur de la république de Coutances. "En période de chassé-croisé, les petits excès de vitesse peuvent amener des dangers réels, pour les conducteurs et pour les autres usagers de la route", rappelle le capitaine Gilles Iglesia de l'escadron départemental de sécurité routière de la Manche

"C'est simple, comme la Covid !"

Il n'y a pas que les responsables d'infractions qui peuvent tester les différents ateliers, tous les conducteurs sont invités à recevoir ces piqûres de rappels explique le sous-préfet d'Avranches, Gilles Traimond : "C'est comme la Covid, c'est très simple d'avoir les bons gestes qui permettent de diminuer au maximum les risques d'accidents de la route."

Les gens l'ont compris pour le masque et la distanciation sociale, il suffit qu'ils le comprennent pour la route.

Le dispositif ne sera pas reconduit tous les week-end du mois d'août, il mobilise trop de moyens mais l'opération devrait être renouvelée ponctuellement dans les prochaines semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess