Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : le grand point d'interrogation des transports pour le 11 mai en Auvergne-Rhône-Alpes

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L’un des grands points d’interrogation de la rentrée du confinement lundi, c’est celui des transports.

allons nous retrouver ce genre d'embouteillages aux entrées de ville ?
allons nous retrouver ce genre d'embouteillages aux entrées de ville ? © Radio France - Yves Renaud

Les usagers qui vont reprendre le chemin du travail, vont sans doute se poser pas mal de questions. Chacun va devoir trouver la solution qui lui paraît la plus pratique et la plus sûre. A quoi faut il s’attendre d’ailleurs : des embouteillages ? Des rames bondées ?   

En tout cas, Anna Marie Ghémard, la présidente de la Fédération des usagers des transports (FNAUT) pour la région Auvergne-Rhône-Alpes explique  que prendre sa voiture pour aller travailler cette semaine, ce serait une très mauvaise idée. "Cela va créer des embouteillages mais ce n'est pas très grave, mais si beaucoup de gens prennent leur voiture , la pollution va augmenter. La pollution de l'air et le coronavirus ne font pas bon ménage, puisque la pollution affecte les voies respiratoires donc c'est vraiment une fausse sécurité de prendre sa voiture."

L'élu écologiste de Saint Étienne, Olivier Longeon, a quand même la crainte que par défaut, on se tourne plutôt vers un recours massif à la voiture. "Il existe d'autres solutions , par exemple le télétravail, ça permet d'éviter d'avoir un engorgement des transports en commun. Sur les TER on sait qu'on n'aura pas la totalité du trafic entre Lyon et Saint-Étienne avec en plus un siège sur deux supprimé. L'une des solutions, c'est changer ses horaires de départ et d'arrivée. Le vélo est aussi un moyen de déplacement alternatif , mais en plus il aurait fallu à Saint-Étienne rajouter des trams. 

Lundi, il faudra sans doute choisir
Lundi, il faudra sans doute choisir © Radio France - Yves Renaud

Personne ne sait vraiment comment les choses vont se passer lundi matin  et surtout comment elles vont évoluer dans la semaine. Au delà de l'organisation des transports, Anne-Marie Ghémard, la présidente de la FNAUT Auvergne-Rhône-Alpes espère que l’organisation du travail va  permettre de passer le cap en douceur. "J'espère que les entreprises ont compris qu'il faut vraiment permettre aux salariés d'arriver, soit plus tôt , soit plus tard, mais il faut étaler les pointes pour que dans les transports en commun on ne soit pas trop serrés. Après la SNCF s'est préparée, ils ont mis les bouchées doubles, et quand ça marche c'est vraiment le meilleur moyen de transport pour les longues distances."

Le TER une bonne formule pour les déplacement de grande distance ?
Le TER une bonne formule pour les déplacement de grande distance ? © Radio France - Yves Renaud

Du coté des régies de transports, on se dit prêts à accueillir le retour des usagers sur les lignes, à l’image de la STAR à Roanne comme l'explique Richard Gauthier son directeur. "Systématiquement les véhicules sont nettoyés entièrement tous les jours. La vente à bord est supprimée, la montée par l'avant également et le nombre de places limité. Dans un grand bus il y aura 15 places. Avec le respect du port du masque et de la distanciation sociale, tout devrait bien se passer." La STAR à Roanne avait conservé jusqu’ici  40 % de son trafic, il va passer à 70% ce lundi pour monter à 100% le 18 mai prochain.

les Bus de la STAR à Roanne vont remonter progressivement a plein régime
les Bus de la STAR à Roanne vont remonter progressivement a plein régime © Radio France - Yves Renaud
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu