Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pas mal de changements pour les usagers SNCF en raison du chantier à Lyon-Part-Dieu

mardi 16 octobre 2018 à 21:57 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu Pays d'Auvergne

Ça va se compliquer pour les usagers du train à partir de la fin d'année. La SNCF a dévoilé ce mardi son service annuel 2019. Comme chaque année, ça démarre le 2e dimanche de décembre, soit le 9. Mais il s'agit d'une " année particulière" selon le patron des TER.

La gare de Lyon Part-Dieu va se doter d'une 12e voie afin de réduire les retards.
La gare de Lyon Part-Dieu va se doter d'une 12e voie afin de réduire les retards. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES

Lyon, France

Aussi bien les représentants des différentes directions de la SNCF que du Conseil régional -autorité organisatrice des transports- tous le disent, ce nouveau plan de transport qui entrera en vigueur le 9 décembre s'est fait "sous contrainte". 

Une nouvelle voie à Part-Dieu

En raison de gros travaux en gare de Lyon-Part-Dieu, les impacts sont nombreux. Il s'agit notamment de créer une voie supplémentaire, pour passer à 12 voies, afin de réduire les retards. La mise en service de la nouvelle voie est annoncée en 2023. Le temps des travaux, le chantier va perturber la vie de cette gare importante. Part-Dieu voit passer, chaque jour, plus de la moitié des usagers de la région. 

Moins de trains

C'est l'ensemble de l'offre qui doit s'adapter dans toute la région. Pour résumer, cela va de tracés modifiés, à des changements d'horaires, en passant par des trains dirigés vers Perrache et Jean-Macé. Des changements dans le quotidien donc. Il faudra faire globalement avec une offre amputée de 10% des trains. Mais, la SNCF promet plus de rames pour transporter autant de voyageurs qu'aujourd'hui, voire plus sur certaines lignes dynamiques. Des lignes TGV ou pour les TER la Lyon-Grenoble.

La SNCF et la Région disent avoir voulu équilibrer les efforts entre TER et TGV mais également sur l'ensemble des territoires. A noter que les deux Savoies profitent de ces ajustements avec une offre renforcée entre Aix-les-Bains et Chambéry, Annecy et Lyon ainsi que Chambéry et Lyon.

Reportage

Impacts sur le réseau TER

  - Aucun(e)
- © SNCF
  - Aucun(e)
- © SNCF

Impacts sur le réseau TGV

Les TGV concernés (OUIGO compris) par la réduction de capacité en gare de Part-Dieu proviennent de l’ensemble du territoire : Hauts de France, Bretagne / Pays de Loire, Ile-de- France, Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est. 

Paris-Rhône-Loire

Les fréquences de la relation Paris-Lyon (22 Aller/Retour) et Paris - St-Étienne (4 A/R) restent identiques avec des modifications horaires sur la ligne Paris St-Étienne. L’offre TGV INOUI Paris <> St Exupéry est réduite de 1 aller-retour en semaine (hors été) 10 allers-retours circuleront.

Paris-Alpes

Déploiement des rames DUPLEX sur l’ensemble du territoire de TGV Sud-Est pour assurer une capacité supplémentaire en termes de place. En semaine (hors été), l’offre Paris-Grenoble comptera un aller-retour de moins pour s’établir à 8 allers-retours quotidiens avec un volume de places proposé supérieur à celui de 2018. L’offre Paris-Chambéry-Annecy comptera cinq allers-retours, soit deux allers-retours de moins, ce qui représente une capacité en baisse de 10%.

Rhin-Rhône-Méditerranée

Suppression de quatre allers-retours (Nancy-Toulouse, Metz-Nice, Bâle-Marseille, et Strasbourg-Marseille par le Revermont) et l’offre expérimentale d’un Nancy-Lyon via Marne-la-Vallée.

Desserte Lyon – Valence TGV

Elle est fortement impactée. Suppression de quatre allers-retours vers/depuis la région Grand-Est vers la Méditerranée dont 2 desservaient la gare de Valence TGV : le Nancy-Toulouse et un Strasbourg-Marseille. Des modifications horaires sur les relations Lille-Bruxelles-Méditerranée dont certains concernant des trains desservant Valence. 

Il y a des reports de trains TER et TGV vers Lyon-Perrache (pour alléger la gare de Part-Dieu). Cependant, la desserte de Valence avec Paris compte 13 allers-retours (dont trois avec Valence ville) et 1,5 aller-retour avec Lyon. 

Au global, ce sont 25 allers-retours qui sont offerts au départ de Valence TGV, avec comme principales destinations Paris et Lyon mais aussi Nice, Marseille, Barcelone, Perpignan, Toulouse, Montpellier, Rouen, La Havre, Marne-la-Vallée, Roissy, Lille, Dijon, Strasbourg et Luxembourg pour les principales.