Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

De nouveaux travaux de piétonisation commencent dans le centre de Dijon

mercredi 7 novembre 2018 à 16:30 Par Adrien Serrière, France Bleu Bourgogne

La deuxième phase des travaux de piétonisation vient de débuter dans le centre-ville dijonnais. Cette fois, ils se concentrent sur la place Notre--Dame. Le chantier se terminera en mars 2019.

Les engins de chantier ont investi la place Notre-Dame qui deviendra piétonne au printemps 2019.
Les engins de chantier ont investi la place Notre-Dame qui deviendra piétonne au printemps 2019. © Radio France - Adrien Serrière

Dijon, France

Les engins de chantier sont de retour dans le centre-ville dijonnais. La deuxième phase des travaux de piétonisation, place Notre-Dame, a commencé le 6 novembre. La fin du chantier est prévue pour mars 2019. Les commerçants de la place sont impatients : «quand ce sera fini, ça va être cool mais en attendant on souffre en silence», confie Aurélie. Il faut dire que la tranchée, juste devant la porte d'entrée de sa boutique, en réduit l'accès. «Pour l'instant les gens peuvent passer mais quand ils ne pourront plus, là ça va être dur». Pour ne pas trop pénaliser les commerçants, les travaux seront mis en pause le 14 décembre et jusqu'à la fin de la période des fêtes. 

Les pavés du parvis de Notre-Dame de Dijon ont été temporairement retirés. - Radio France
Les pavés du parvis de Notre-Dame de Dijon ont été temporairement retirés. © Radio France - Adrien Serrière

Aurélie a, en plus, du mal à comprendre pourquoi ces travaux n'ont pas été faits dans la foulée de ceux de la rue des Forges, des rues Verrerie et Jeannin, achevés début septembre : «c'est une période qui n'était pas vraiment commerçante», argumente-t-elle. La réponse de la mairie est que «cela aurait fait trop de travaux en même temps, cela aurait été trop pénalisant pour les riverains», explique Dominique Martin-Gendre, adjointe au maire en charge des travaux urbains.  

La piétonisation ne fait pas l'unanimité

Les riverains, justement, sont partagés. Certains adhèrent complètement au projet de piétonisation du centre. Marcel, par exemple, pense que ce sera «plus calme» car «ça s'entend des pneus de voiture sur des pavés». Il dit aussi avoir «l'impression d'être en vacances» lorsqu'il marche dans une rue sans voiture. Ce n'est pas l'avis de Mélanie qui craint, elle, que ces rues piétonnes «isolent les personnes âgées qui ont des difficultés pour se déplacer à pied» et trouve «super moche» le résultat final. Dominique Martin-Gendre rappelle de son côté que ces travaux visent à «mettre en valeur le secteur médiéval et le futur musée des Beaux-arts»

Les riverains du centre-ville divisés sur la piétonisation.