Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Déconfinement à Bordeaux : dans les bus et tramways de Bordeaux, quelles obligations ?

Par

Le plan de déconfinement dans les bus et tramways de Bordeaux est en cours d'élaboration dans la perspective du 11 mai. Masques obligatoires, amendes, nettoyage accru des rames de tramways et des bus... Voici les premières pistes envisagées.

Le 11 mai ne signifiera pas le retour à la normale dans les tramways de Bordeaux Le 11 mai ne signifiera pas le retour à la normale dans les tramways de Bordeaux
Le 11 mai ne signifiera pas le retour à la normale dans les tramways de Bordeaux © Maxppp - Lartigue Stephane

A compter du 11 mai et du début du déconfinement en France, le port du masque sera probablement imposé dans les transports, indique l'Élysée après la réunion d'Emmanuel Macron avec plusieurs élus. Kéolis prépare cette échéance dans la Métropole de Bordeaux. Une nouvelle réunion est programmée ce jeudi soir, indique TBM, et les conditions précises de redémarrage des bus et tramways devraient être connus, en début de semaine prochaine. "Le trafic ne redémarrera pas à 100% dès le 11 mai" prévient Christophe Duprat, le vice-président de la Métropole en charge des transports. "Il faut voir combien de conducteurs contrôleurs etc.. seront disponibles à cette date, en fonction du redémarrage de l'école car les agents sont aussi des parents".

Publicité
Logo France Bleu

Masque ou amende

Les masques seront donc "sans doute" obligatoires pour monter dans le bus ou le tramway, sous peine d'amende. Mais "qui sera en mesure d'infliger l'amende ? Les agents de TBM, la police municipale ? Nationale ? Tout cela reste à trancher" explique Christophe Duprat, "et on attend des réponses de l'Etat sur ce plan également".

Nettoyage renforcé avec des équipes volantes ?

Il faudra désinfecter régulièrement et de manière renforcée les poignées, barres de maintien dans les bus et tramways. Et "des équipes volantes qui iraient de rame en rame, pourraient être dédiés à ces tâches" propose également Patrick Jeantet le président de l'opérateur Kéolis qui exploite les transports en commun à Lyon, Lille ou encore Bordeaux.

Des temps d'attente plus longs en station ?

Comment assurer la distanciation sociale ? C'est une autre question qui se pose. "Nous réfléchissons à des temps d'arrêt plus longs aux principales stations de bus ou tramways, pour gérer les flux, plus facilement, pour éviter que tout le monde se précipite pour monter ou descendre" ajoute Christophe Duprat. "Et je ne pense pas au départ que nous aurons à limiter le nombre de gens qui montent; parce que tout le monde ne retournera pas au travail ou à l'école dès le 11 maie et qu'il faut redonner confiance dans les transports en commun".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu