Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Déconfinement : Aix-en-Provence "efface" une partie des voies cyclables provisoires

-
Par , France Bleu Provence

Deux semaines après avoir annoncé 13 kilomètres de voies cyclables provisoires, la Ville d'Aix-en-Provence retire deux avenues du dispositif.

L'avenue Max Juvénal est l'un des deux axes retiré du plan vélo à Aix-en-Provence
L'avenue Max Juvénal est l'un des deux axes retiré du plan vélo à Aix-en-Provence © Radio France - Camille Payan

À peine mis en place pour le déconfinement, le plan vélo d'Aix-en-Provence est déjà revu à la baisse. Dans un communiqué, la municipalité annonce qu'elle exclut du secteur réservé aux deux-roues "les portions Juvénal, inadéquates compte-tenu de la circulation habituelle et Malacrida-Mauriat, jugée dangereuse". Sur ces deux avenues, la première à la sortie de l'autoroute A8 et la seconde à l'entrée du centre-ville, les voitures peuvent à nouveau circuler sur les deux voies. 

Pour l’Adava, l’association qui défend l'usage du vélo à Aix, il s'agit d'une "volte face".  L'association avait salué la création de 13 kilomètres de voies cyclables. "C'était un signe fort positif d’une politique en faveur du développement du vélo, affirme son président Olivier Domenech. Ce retour en arrière est un très mauvais signe, c’est une lamentable reculade, un mauvais exemple pour les villes hésitantes."

La maire LR d'Aix-en-Provence affirme au contraire que le plan vélo reste une priorité : "Il doit toutefois être perfectionné et travaillé, explique Maryse Joissains, qui souhaite que le dispositif prenne en compte "les contraintes des usagers qui n’ont pas d’autres choix que de se déplacer en voiture". 

En réaction à la décision de la municipalité, l'Adava appelle à une manifestation ce jeudi 21 mai à 17h sur la place de la Rotonde, devant l’office de tourisme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu