Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : comme le trafic sera réduit, la SNCF appelle les entreprises à prolonger le télétravail

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Le PDG de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet, a lancé ce vendredi sur franceinfo un appel aux entreprises de France pour qu'elles maintiennent le télétravail après le 11 mai. Comme le trafic sera réduit "de nombreux travailleurs ne peuvent pas télétravailler et ont besoin d'avoir accès aux trains".

En raison de la pandémie de coronavirus, la circulation des trains SNCF sera réduite également après le 11 mai
En raison de la pandémie de coronavirus, la circulation des trains SNCF sera réduite également après le 11 mai © Maxppp - Thibaud MORITZ

A partir du 11 mai, date du déconfinement, les cheminots de la SNCF seront au rendez-vous pour faire circuler les trains du quotidien (TER et Transilien) à 50% du trafic normal. Des trajets réservés aux déplacements professionnels ou familiaux.

Accès aux trains pour ceux qui ne peuvent pas télétravailler

Le PDG de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet, a lancé ce vendredi sur franceinfo, un appel aux entreprises de France : "Maintenez le télétravail, s'il vous plaît" après le 11 mai car "de nombreux travailleurs ne peuvent pas télétravailler et ont besoin d'avoir accès aux trains" car il n'y en aura que un sur deux.

"Pour nous, c'est très important. Il faut absolument réduire la demande de transport, pour que ceux qui ont vraiment besoin d'être dans les transports puissent avoir accès aux transports. Nous avons un trafic réduit et donc il faut que ce trafic puisse être réservé aux travailleurs qui en absolument besoin".

100.000 agents SNCF pour accompagner les voyageurs dès le 11 mai

Le déconfinement s'annonce rude pour la SNCF. "Dans cette période très particulière, nous travaillons d'arrache pied, mais dans un principe d'un contrat de confiance qu'on va avoir avec tous nos voyageurs avec le plan de transport. Avec la désinfection des gares, la désinfection des trains tous les jours. Ce sera 100.000 agents SNCF qui seront au travail pour accompagner dans ce nouveau mode de transport tous les Français à partir du 11 mai", a ajouté le PDG de SNCF Voyageurs. 

Et de préciser :"Nous aurons également indiqué tous les horaires la veille et à 17 heures. Tout le monde pourra préparer son voyage pour savoir quel est le train qu'il pourra prendre lorsqu'il viendra en gare"

Masque obligatoire et gel hydroalcoolique à apporter

En revanche et ce sera une obligation, le voyageurdevra venir masquer : _"Le masque est obligatoire et je dirais même venez avec votre masque, portez-le".  _Et d'ajouter : "Mais bien évidemment dans les gares et dans quelques distributeurs, il sera possible" d'acheter un masque.

Le PDG a appelé également les voyageurs à apporter un flacon de gel hydroalcoolique, "car il sera important que vous puissiez avoir l'ensemble de ce dispositif pour entrer en gare". 

Amende, forte affluence : encore des incertitudes

Il y aura également un marquage au sol sur les quais pour aider à respecter la distanciation sociale. Mais en cas de forte affluence, "nous n'avons pas prévu de réguler le flux en amont sur les quais". Christophe Fanichet a réfléchi à réguler le flux, "en regardant ce qui se passe à l'entrée de la gare". Mais ces dispositions, "nous sommes en train d'y travailler. Je ne peux pas être très précis. Les annonces ont été faites il y a trois jours. Nous y travaillons."

Concernant les contrôles, le gouvernement a parlé d'une amende de 135 euros dans les transports. Mais "le travail est cours avec l'État pour savoir, qui fera ce contrôle et qui sera en mesure de faire cette verbalisation. On pourra dévoiler plus précisément l'ensemble de ces points dès la semaine prochaine pour que l'ensemble des Français connaissent bien les conditions de reprise de de cette sortie de confinement". 

Pour l'instant, les trajets ouverts à partir du 11 mai sont ceux des TER et des Transiliens réservés aux déplacements professionnels ou familiaux. Pour les TGV, "dès l'instant que nous connaîtrons les modalités de cette ouverture" de réservation pour les vacances, les Français en seront informés, indique Christophe Fanichet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess