Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Déconfinement du ciel : Air Corsica redéploye ses ailes

Par

La compagnie régionale affiche son optimisme pour la relance de la saison touristique dans l'aérien. Selon ses dirigeants, la Corse sera l'une des destinations les plus courues cet été. Pour accompagner le mouvement, campagnes promotionnelles à venir et offres pour la diaspora.

Air Corsica reprend son envol Air Corsica reprend son envol
Air Corsica reprend son envol

Le déconfinement de l’espace aérien et la réouverture de l’aéroport d’Orly à compter de ce vendredi redonne des ailes à la compagnie Air Corsica. Aux côtés des élus de l’Office des Transports, ces derniers ont présenté ce mercredi un plan de vol soutenu pour leur offre estivale : 1,6 millions de sièges seront ainsi proposés dont 1 million sur les lignes de Paris, 500.000 sur celles de Marseille et de Nice et près de 150.000 sur les autres lignes desservies (Lyon, Toulouse, Charleroi, Dôle, Clermont-Ferrand). Une offre soutenue par des campagnes promotionnelles sur les tarifs à certaines périodes, à partir de 49 euros pour un aller simple, sur le bord à bord et 59 euros au départ de Paris.

Publicité
Logo France Bleu
La confiance de Luc Bereni, le président du Directoire d'Air Corsica © Maxppp - Jean Pierre Belzit

D’ici la fin de ce mois, tous ceux qui voudront venir dans l’île cet été jusqu’à fin septembre, pourront déjà bénéficier d’un prix garanti de 159 euros l’AR depuis Nice et Marseille. Air Corsica table sur la quantité, sans donner d'objectifs chiffrés. Argument principal : la sécurité sanitaire et l'application scrupuleuse des mesures barrières, de l'aéroport de départ jusqu'à l'aéroport de destination. La compagnie Air-Corsica veut de la sorte se positionner en tant que moteur de la relance de la saison, avec un optimisme affiché.  « Notre devoir est de donner les moyens à la reprise de l’activité touristique » clame Marie-Hélène Casanova-Servas, présidente du conseil de surveillance d’Air Corsica, nous sommes encore dans une phase au ralenti mais que nous mettons tout en œuvre pour rebondir ». Un positionnement des dirigeants de la compagnie régionale et de l’Office des Transports qui sera très certainement apprécié par les professionnels du tourisme.

A côté de cela, Air Corsica n’en oublie pas pour autant les flux « insulaires » et « affinitaires ». Dans peu de temps, elle présentera un dispositif à destination des corses de la diaspora à partir du mois de septembre, avec des tarifs attractifs « pour ceux qui ont  des intérêts moraux et économiques à venir régulièrement dans l'île ». Quant aux « résidents corses », les dirigeants n’ont pas manqué de rappeler que des nouveaux tarifs sont en place depuis mars (évidemment mis en sommeil par la période de confinement), _« des tarifs historiquement bas »  _souligne Vanina Borromei, la présidente de l’OTC (un AR à 199 euros entre Corse et Paris et 99 euros vers Marseille ou Nice) 

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu