Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Déconfinement : la Fédération Française des Motards en Colère appelle à la prudence

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le 11 mai 2020, le déconfinement de la France va commencer et avec lui, le retour des usagers de la route. La Fédération Française des Motards en Colère de Côte d’Or appelle à la plus grande prudence sur les routes

motards
motards © Maxppp - Christian Watier

Il est facile aussi d’imaginer qu'après le confinement, le retour sur les routes sera massif, nombre de personnes ne pouvant ou ne souhaitant pas reprendre les transports en commun. La Fédération Française des Motards en Colère de Côte-d’Or appelle à la plus grande prudence car selon elle, le trafic sera différent des dernières semaines où il avait été ralenti. 

« Ayant continué à emprunter les routes de campagne pour aller travailler, j’ai pu constater un accroissement du nombre d’animaux sauvages en bord de route, nul doute qu’il sera nécessaire de redoubler de vigilance lors des premiers jours » raconte Christelle Audigier, coordinatrice départementale.

Christelle Audigier, présidente de la Fédération française des motards en colère en Côte-d'Or
Christelle Audigier, présidente de la Fédération française des motards en colère en Côte-d'Or © Radio France - Arnaud Racapé

La FFMC nationale ainsi que la FEMA (Fédération des associations motocyclistes européennes) rappelle que l’usage du deux-roues motorisés aura du sens : 

  • fluidification du trafic de part son faible encombrement, 
  • respect des mesures barrières facilitées du fait de l’équipement motard (casque, gants, blousons, distanciation sociale lors du transport) 
  • empiètement de stationnement limité. 

Le deux-roues motorisés devient alors un transport logique dans les nouvelles mobilités qui se dessinent, avec le transport individualisé qui se présage dans ce contexte particulier qu’est cette crise sanitaire du Covid-19. La FFMC21 rappelle à tous le bon sens en ces périodes compliquées : partage de la route, respect de tous les usagers et respect des mesures barrières pour le bien être de la communauté.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu