Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Déconfinement et transports en Ile-de-France : 70% du trafic RATP sera assuré à partir du 11 mai

Par

A Paris 70% des rames RATP devraient être remises en route à partir du 11 mai contre 30% aujourd'hui, a indiqué ce vendredi la présidente de la RATP, Catherine Guillouard. Et dès ce lundi 27 avril, l'offre de bus et de tram augmentera de +10% et +20% en Seine-Saint-Denis.

A partir du 11 mai, 70% de métro et RER RATP devraient circuler A partir du 11 mai, 70% de métro et RER RATP devraient circuler
A partir du 11 mai, 70% de métro et RER RATP devraient circuler © Radio France - Benjamin Fontaine

Après le 11 mai 2020, date annoncée pour un déconfinement en France, comment vont circuler les transports en commun à Paris et en Ile-de-France ? La présidente de la RATP, Catherine Guillouard, était l'invitée de France Inter ce vendredi. Elle a annoncé que son objectif était de faire fonctionner le réseau de transports en commun parisiens à 70% de ses capacités normales dès le début du déconfinement contre 30% en ce moment.

Publicité
Logo France Bleu

L'offre de transports publics doit être la "p_lus importante possible_" et le port du masque probablement rendu obligatoire pour permettre au personnes de se déplacer lors du déconfinement, a estimé vendredi le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. 

"J'ai demandé aux opérateurs de transport d'avoir l'offre la plus importante possible. Plus on a d'offre, moins on a de personnes dans les mêmes rames au même moment", a affirmé le ministre.

Un cahier des charges sanitaire et opérationnel pour la reprise des transports en commun devrait arriver dans les prochains jours. La RATP assure 500.000 voyages par jour actuellement, contre 12 millions en temps normal.

Pour éviter l'engorgement, elle aimerait que le télétravail se poursuive pour ceux qui le peuvent. Elle souhaiterait aussi que les sociétés décalent les horaires de travail pour alléger les heures de pointe.

Un masque obligatoire mais pas de distanciation sociale

La présidente de la RATP pense qu'il faudrait imposer le masque aux passagers mais pas la distanciation sociale car cela reviendrait à limiter radicalement la capacité de transport des véhicules, dit-elle. Elle explique que "C'est une question de faisabilité et aussi de savoir si on veut rallumer l'activité économique ou pas". 

Elle précise que "70% de notre offre, cela fait 8 millions de voyages par jour. Si on devait appliquer la distanciation sociale, on ne produirait plus que 2 millions de voyages par jour. Cela veut dire qu'on réduirait par quatre l'emport". 

Le PDG de Transdev, Thierry Mallet, qui exploite des réseaux de bus en Ile-de-France est du même avis que la présidente de la RATP. Il pense pouvoir proposer entre 50% et 70% de trafic pour ses bus après le 11 mai.

Hausse de l'offre de transports en Seine-Saint-Denis dès ce lundi

Des images de bus ou de métro bondés ont circulé sur les réseaux sociaux. La présidente de la RATP a reconnu qu'il y avait des rames surchargées notamment en Seine-Saint-Denis .

"Nous avons fait trois ajustements d'offre depuis un mois et nous allons en faire à nouveau : les bus vont passer de 30% à 50%, les trams vont passer de 30% à 60%", a-t-elle indiqué. Pour la ligne 13 du métro, habituellement l'une des plus saturées du réseau, Catherine Guillouard a annoncé que la RATP allait aussi augmenter la fréquence des rames sur cette ligne. Le trafic doit passer de 40% à 50% dès ce lundi 27 avril 2020. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu