Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Déconfinement : la région Grand Est et la SNCF promettent 60% de trains dès le 11 mai

La région Grand Est et la SNCF ont dévoilé le plan de relance du trafic ferroviaire mis en place à partir du 11 mai à l'occasion du déconfinement. L'ambition est de faire rouler partout au moins 60% des trains avec des règles de circulation et d'hygiène totalement revues.

TER Grand Est Champagne-Ardenne
TER Grand Est Champagne-Ardenne © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Au moins 60% des trains devraient rouler dans la région Grand Est le 11 mai à l'occasion du début du déconfinement suite à l'épidémie de coronavirus. C'est la région Grand Est et la SNCF qui l'annoncent ce mercredi à l'occasion de la présentation du plan de transports concernant les TER.

Concrètement, 60% des trains, soit 1040 trains, circuleront dès le 11 mai avec l'ambition de passer à 100% dans le courant du mois de juin, explique David Valence, le vice-président de la région en charge des mobilités : 

"Il faut rester sur une ambition forte, en faisant rouler des trains sur toutes les lignes du Grand Est. Nous serons la région de France où rouleront le plus de TER dès le 11 mai. Il ne faut pas laisser tomber le transport collectif sous prétexte qu'il y a une crise sanitaire, ce serait une erreur fondamentale".

Toutes les lignes seront donc en activité, parfois moindre. Les capacités des trains les plus empruntés seront augmentés pour permettre de n'occuper qu'un siège sur deux.

C'est une situation inédite pour nous. On a fait en sorte d'avoir le plan de transport le plus élevé possible

Stéphanie Dommange, directrice régionale de la SNCF Grand Est

Des trains sensibles réservés aux abonnés

Concernant les trains les plus fréquentés, 24 d'entre eux seront réservés aux abonnés et personnels soignants dès le 11 mai. Cette liste sera mise à jour en fonction de la fréquentation. La SNCF attend sur l'ensemble de la région un retour à bord de 37 à 42% de ses clients la première semaine. Pour éviter les embouteillages, le transporteur demande aux usagers de privilégier le télétravail, d'essayer de ne pas circuler aux heures de pointe notamment. Bonne nouvelle pour les usagers de la ligne Nancy-Luxembourg qui n'auront plus besoin de changer à Thionville, la SNCF ayant suffisamment de rames ERTMS, équipés du système de sécurité nécessaire sur le sol du Grand-Duché.

Un maximum de précautions pour restaurer la confiance

Mais le maître-mot, c'est la confiance des voyageurs, invités d'ailleurs à privilégier le télétravail autant que possible. Pour rassurer et respecter les consignes sanitaires, 200.000 masques chirurgicaux, achetés par la région, seront distribués en gare, à bord des trains, aux guichets la première semaine. 130.000 masques "grand public" seront distribués la semaine du 18 mai, fabriqués par Valrupt, à Rupt-sur-Moselle, dans les Vosges.

Les accès aux gares seront filtrés pour que ne rentrent que des usagers équipés d'un masque. Des masques seront également vendus en point relay et dans les distributeurs automatiques. Les sens de circulation seront modifiés, les espaces d'attente clos seront fermés et seule une place sur deux sera accessible dans les espaces d'attente ouverts. Des distributeurs de gel hydroalcoolique équiperont les 34 plus grosses gares de la région. Toutes les gares auront d'ailleurs été nettoyées et désinfectées avant réouverture, promet la SNCF.

Nettoyage renforcé à bord

A bord des trains, le nettoyage sera renforcé notamment sur les poignées de portes, les sanitaires, les tablettes et accoudoirs. Des rames nettoyées tous les jours avec un traçage permettant de savoir quand le train a été nettoyé pour la dernière fois

Côté personnels, ce sont 1.200 agents de la SNCF qui vont revenir sur le terrain à partir du 11 mai dans la région. Selon la direction, ils seront équipés de masques et la distanciation sociale sera rendue possible. La SNCF qui aura encore massivement recours au télétravail.

La région et la SNCF annoncent aussi des gestes commerciaux avec des renouvellements des cartes Primo et Presto "à prix cassés" en fin d'année. Pour les abonnés, ils pourront circuler gratuitement au mois de mai notamment.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu