Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : la SNCF veut faire circuler plus de la moitié de ses trains à partir du 11 mai

-
Par , France Bleu

La SNCF peaufine son plan de reprise du trafic à deux semaines du début du déconfinement. Elle compte faire rouler entre 50% et 60% de ses trains à partir du 11 mai, révèle ce samedi franceinfo.

La SNCF veut donner la priorité aux trajets du quotidien
La SNCF veut donner la priorité aux trajets du quotidien © Radio France - Eric Turpin

Combien de trains circuleront en France à partir du 11 mai ?  La SNCF lève le voile ce samedi. Elle a l'intention de faire circuler plus de la moitié de ses trains pour le début du déconfinement, nous apprend franceinfo. 

La SNCF précise que les premiers salariés de la SNCF à retourner travailler sont ceux des technicentres, là où sont préparés les trains. Le travail ne manque pas pour préparer la reprise du trafic ferroviaire. Aujourd'hui, à peine 12% d’entre eux sont en service. Mais à partir du 11 mai, l’objectif est d’en faire rouler entre 50 et 60%, avec priorité donnée aux trajets du quotidien.

Marquage au sol, gel hydro-alcoolique et vitres en plyxiglas

La SNCF souhaite que le port du masque soit obligatoire dans les transports en commun.  Elle envisage un marquage au sol dans les gares pour guider les voyageurs. Des vitres en plexiglas aussi sont à l’étude pour protéger les agents en plus des masques, du gel hydroalcoolique et d’une désinfection systématique des postes de travail, si ce n’est des rames alors que dans les trains, la restauration à bord ne reprendra pas.

La SNCF doit entamer la semaine prochaine des réunions par métiers, contrôleurs, guichetiers, conducteurs, etc., pour affiner son plan de reprise.

Les syndicats vigilants sur les conditions sanitaires

Didier Mathis, le secrétaire général de l'Unsa-ferroviaire annonce ce samedi sur franceinfo que son syndicat invoquera "le droit de retrait" si les conditions sanitaires à bord des trains ne sont pas "nickel". Le syndicaliste qui juge ce projet "très ambitieux" préférerait une reprise progressive du trafic. Il met en avant le manque de temps pour préparer les équipes qui "ont dû rester en confinement " aux nouvelles mesures sanitaires au travail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu