Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : la région Auvergne-Rhône-Alpes dévoile son plan pour la reprise du transport scolaire

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a tenu ce mercredi une conférence de presse afin d'annoncer ses mesures pour la reprise du transport scolaire la semaine prochaine. Masques, accompagnateurs, désinfection des bus, on fait le point.

Transports scolaires, photo d'illustration
Transports scolaires, photo d'illustration © Radio France - Hajera Mohammad

C’est en ce moment l'un des sujets qui préoccupe le plus les familles : la rentrée scolaire. La région Auvergne Rhône Alpes, par la voix de son président Laurent Wauquiez, a ainsi présenté ce mercredi son plan pour l’organisation de la reprise du transport scolaire.

Il est important de rappeler la région s'occupe des bus scolaires uniquement en dehors des métropoles et agglomérations. A partir de mardi prochain, 12 mai, environ 1.200 cars seront sur les routes pour transporter potentiellement 35 000 élèves de primaires et maternelles. 

Distanciation physique et masques

"La sécurité de nos enfants est la priorité" rappelle Laurent Wauquiez, qui dit également s'appuyer sur les recommandations de l'Académie nationale de médecine. Voici les principales mesures pour la reprise du transport scolaire dans la région Auvergne-Rhône-Alpes :

  • une place d'écart entre chaque élève dans le bus 
  • s'il y a plus de dix élèves dans le car, un accompagnateur sera présent 
  • tous les élèves âgés minimum de six ans recevront à l’aller et au retour un masque chirurgical
  • les car seront désinfectés tous les jours.

Laurent Wauquiez l’assure, un premier bilan de cette organisation sera tiré à la fin de la semaine prochaine et des bus pourront être rajoutés si besoin sur les lignes où il y a le plus d’élèves. Les parents d'élèves recevront également un courrier d'information.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess