Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : le vélo et la marche à pied préférés par près d'un Français sur trois

-
Par , France Bleu

Selon une étude commandée par l'entreprise de réparation de vélos Cyclofix, 29% des Français comptent opter pour le vélo, la trottinette ou la marche à pied après le 11 mai, et ainsi éviter les transports en commun.

Les transports en commun devraient être délaissés après le 11 mai, au profit du vélo, des trottinettes, ou de la marche à pied.
Les transports en commun devraient être délaissés après le 11 mai, au profit du vélo, des trottinettes, ou de la marche à pied. © Maxppp - IP3 PRESS

Les vélos et les trottinettes ne se sont jamais aussi bien portées, mais à partir du 11 mai, leur utilisation devrait connaitre une croissance encore plus forte. 

Selon une étude commandée par Cyclofix, entreprise de réparation de vélos et trottinettes électriques, presque un tiers des Français (29%) vont opter pour des moyens de transports durables après le 11 mai, date du début du déconfinement, notamment pour se rendre au travail.

La marche et le vélo seront préférés aux transports en commun où la peur de contracter le virus est forte, à la voiture ou au deux-roues motorisé, dont l'utilisation baisse de 11%.

Le vélo plébiscité dans les grandes villes

C'est le vélo qui enregistre la plus forte hausse. Son taux d'utilisation pourrait passer de 7,7% à un peu plus de 12%, selon l'enquête. Et pour presque la moitié de ces nouveaux cyclistes, il deviendra le moyen de transport à long terme.

Une tendance encore plus marquée dans les grandes villes françaises ou l'utilisation du vélo, comme la marche à pied, vont augmenter de 10 points après le 11 mai, selon l'étude commandée par Cyclofix. L'utilisation des transports en commun en revanche pourrait elle dégringoler de 63%.

Cette étude a été menée par la plateforme de sondage Happydemics sur un échantillon de 1 329 Français entre le 21 et le 24 avril 2020.

Un plan vélo de 20 millions d'euros

L'étude a donc été menée avant l'annonce par le gouvernement d'un "plan vélo" de 20 millions d'euros. Il prévoit notamment un forfait de 50 euros, payés par l'Etat, pour faire réparer sa bicyclette (freins, chaine, etc). De nombreuses villes ont par ailleurs annoncé leur intention de développer leur réseau de pistes cyclables dans les semaines et mois à venir, pour faciliter la vie des cyclistes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu