Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Dématérialisation : le ministère de l'Intérieur lâche du lest sur les permis, pour compenser les bugs du site ANTS

vendredi 10 novembre 2017 à 5:08 - Mis à jour le vendredi 10 novembre 2017 à 8:47 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan et France Bleu

La dématérialisation est entrée en vigueur lundi dernier pour les cartes grises et les permis de conduire. Mais le site dédié aux permis connaît encore de gros dysfonctionnements. Alors le ministère de l'Intérieur revoit sa copie.

Impossible de savoir combien de dossiers sont en souffrance à je jour
Impossible de savoir combien de dossiers sont en souffrance à je jour © Radio France - Emmanuel Sérazin

Les Herbiers, France

Les syndicats des enseignants de conduite tiraient la sonnette d'alarme depuis début juillet, un mois après la mise en place de la plateforme ANTS dans trois départements pilotes (la Vendée, la Creuse et le Haut-Rhin). Pendant toute l'expérimentation, ils ont fait remonter les bugs à l'administration centrale. Mais la procédure a été généralisée à tout le pays ce lundi, sans que les problèmes techniques ne soient résolus. Face à la grogne des auto-écoles, le ministre de l'Intérieur a annoncé deux mesures lors d'une réunion avec les syndicats des professionnels de la conduite mercredi soir.

Le retour aux dossiers "papier" pendant un mois

A la sortie de la réunion, les syndicats saluaient deux avancées. D'abord, la procédure a été simplifiée : jusqu'à maintenant, quand un auto-école inscrivait un candidat, ce dernier recevait un mail sous 7 jours et devait dans la foulée créer son espace personnel sur le site ANTS, faute de quoi le dossier était purement et simplement effacé. Cette mesure a été abandonnée. Désormais, les auto-écoles sont mandatées pour représenter leurs clients, comme les garagistes pour les demandes de cartes grises.

Depuis la mise en place de la plateforme ANTS, les dysfonctionnements se sont traduits par le blocage de milliers de dossiers à l'échelle du pays. Alors le ministère de l'Intérieur autorise les auto-écoles à revenir aux dossiers "papier" pendant un mois, avec comme objectif d'écluser ces dossiers en retard. Les agences peuvent donc déposer les dossiers de leurs candidats au code ou à la conduite directement auprès des inspecteurs du permis, dans chaque département.

Des problèmes de connexion

Dès la mise en place de l'expérimentation en juin dernier, les professionnels de la conduite ont rencontré une première difficulté majeure : réussir à se connecter au site ANTS pour créer les dossiers de leurs candidats. Et aujourd'hui, ce problème est loin d'être résolu.

Des bugs en tous genres

Quand ils parviennent enfin à se connecter au site, les professionnels de la conduite savent rien n'est encore gagné. Car pour réussir à créer un dossier complet, il faut croiser les doigts.

Aujourd'hui, on ne dispose d'aucun chiffre officiel sur le nombre de dossier en attente au plan national. Mais pour se faire une idée, il faut savoir que rien qu'en Vendée début juillet, soit un mois après la mise en place de l'expérimentation, on comptait déjà 500 dossiers en souffrance.