Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départs en vacances et canicule : entre le trafic dense et les fortes chaleurs, la conduite vite éprouvante

-
Par , France Bleu Isère

Deuxième week-end de chassé-croisé sur les routes des vacances. Ce samedi, classé noir dans le sens des départs et rouge dans le sens des arrivées, les conditions de circulations sont difficiles selon les secteurs. Et avec les fortes températures, la conduite devient vite éprouvante.

De nombreux vacanciers ont fait une halte par l'aire d'autoroute de Saint-Nazaire-les-Eymes, sur l'A41, pour se rafraîchir et se dégourdir les jambes.
De nombreux vacanciers ont fait une halte par l'aire d'autoroute de Saint-Nazaire-les-Eymes, sur l'A41, pour se rafraîchir et se dégourdir les jambes. © Radio France - Bastien Thomas

La journée de ce samedi 8 août est classée noire par Bison Futé dans le sens des départs. Rouge pour les retours. A cela s'ajoute des températures élevées en Isère, proches de la canicule. Dans ces conditions, conduire fatigue plus rapidement et les vacanciers multiplient les pauses. Exemple sur l'aire d'autoroute de Saint-Nazaire-les-Eymes, sur l'A41, dans le sens Grenoble-Chambéry.

On a tout le temps de l'eau dans la voiture et puis, toutes les deux heures on change de conducteur. Ça permet de faire une pause. - Craig, 49 ans, un Écossais vivant à Toulouse en vacances dans les Alpes.

Chacun à sa technique pour se maintenir au frais. "On fait des pauses régulièrement et on a la chance d'avoir une voiture climatisée" explique Sandy, 39 ans, de retour de Corse et sur la route pour Bourg-Saint-Maurice (Savoie). "Quand on s'arrête, on essaie de se mettre à l'ombre" souffle Yves, 57 ans, de Marseille. "On roule doucement avec la clim et là on s'est mis sous un pin pour profiter et manger un bout" nous explique Laurent, de Béziers.

Craig, un Écossais vivant à Toulouse, revient de Briançon avec sa conjointe et ses deux filles. "On a pris les petites routes avec les fenêtres ouvertes et avec beaucoup d'eau dans la voiture" explique cet habitué des vacances en montagne. Alors depuis le temps, la petite famille est organisée. "On roule tranquillement et ça en devient même plaisant" dit-il encore. Les fenêtres sont aussi ouvertes dans la voiture de Marion, 37 ans. "On ne met pas trop la clim pour notre bébé" explique-t-elle.

La climatisation, meilleure amie des conducteurs rencontrés ce samedi. Bénédicte, une Nantaise de 40 ans, doit s'en passer. "La clim de ma voiture a lâché juste avant le départ. Je n'ai pas eu le temps d'aller au garage et je n'allais pas annuler mes vacances pour ça" dit-elle, accompagnée de ses trois enfants. "On ouvre les fenêtres du coup. Et puis, tant qu'il y a de l'eau, qu'on peut s'arrêter, ça va. On s'adapte pour ne pas trop subir la chaleur" continue-t-elle.

ECOUTEZ le reportage France Bleu Isère sur l'aire d'autoroute de Saint-Nazaire-les-Eymes, sur l'A41, dans le sens Grenoble-Chambéry.

"Quand-est-ce qu'on arrive ?"

Que vous soyez parents ou jeunes, la fameuse question "quand est-ce qu'on arrive ?" vous dit forcément quelque chose. Une interrogation des enfants, impatients d'arriver en vacances et lassés des longs trajets en voiture. Maxime, un jeune papa de 39 ans, en a fait les frais. Avec sa compagne et ses deux filles, la route de Bordeaux jusqu'à Thônes (Haute-Savoie) est longue. "Neuf heures de route quand même, ça fait de la route" soupire-t-il. "Elles se plaignent souvent, mais on essaie de les divertir avec des histoires, des chansons et en général ça se passe bien" note ce papa.

Ce samedi midi, de nombreux vacanciers ont profité de l'ombre des arbres de l'aire d'autoroute de Saint-Nazaire-les-Eymes pour manger et se rafraîchir avant de reprendre la route.
Ce samedi midi, de nombreux vacanciers ont profité de l'ombre des arbres de l'aire d'autoroute de Saint-Nazaire-les-Eymes pour manger et se rafraîchir avant de reprendre la route. © Radio France - Bastien Thomas
Choix de la station

À venir dansDanssecondess