Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Départs en vacances : les aires d'autoroutes s'activent pour accueillir nos voisins européens sur l'A31

samedi 7 juillet 2018 à 17:29 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

C'est le premier grand week-end de départs en vacances d'été. Sur l'A31, les Hollandais, les Belges, les Luxembourgeois et les Allemands prennent la route, eux aussi. Pour les accueillir, l'aire de Saint-Rémy près de Metz a quasiment doublé ses effectifs.

Léo et sa bande de copains belges filent en Corse sur leurs Harley-Davidson
Léo et sa bande de copains belges filent en Corse sur leurs Harley-Davidson © Radio France - Lucas Valdenaire

Woippy, France

C'est vert ce dimanche sur les routes de Lorraine. De quoi souffler un peu après ce samedi bien chargé dans la région. Bison Futé avait prévenu : c'était orange pour ce premier jour de grandes vacances d'été. Sur les aires d'autoroutes, les stations-essence sont prises d'assaut et on s'active en coulisses pour accueillir les premiers vacanciers. Exemple sur l'aire de Saint-Rémy, près de Metz (sur l'A31 en direction de Nancy, et donc du sud de la France).

Pour ce premier gros week-end, Francis, le directeur de la station a décidé de marquer le coup en accueillant le client directement à la pompe.

"Comme à l'ancienne. On lui fait son plein, il paie et voilà ! Bonne vacances ! Le client n'aime pas trop se salir les mains et puis ça renforce le contact, donc c'est sympa !"

Grégoire, 25 ans, espère rallier Avignon ce week-end pour assister au festival - Radio France
Grégoire, 25 ans, espère rallier Avignon ce week-end pour assister au festival © Radio France - Lucas Valdenaire

Pour faire face à l'afflux estival, Francis a embauché huit personnes supplémentaires en temps partiel (il a quasiment doublé ses effectifs). Un bémol : il s'attendait à voir un peu plus de monde à la pompe ce samedi. "On est la première station après le Luxembourg et ça nous fait du mal. Si le Luxembourg est très très organisé, c'est dommage pour nous." 

"Le Luxembourg nous fait du mal avec le prix du carburant. On France, ils viennent de nous remettre les 20 centimes de TIPP en plus. Et maintenant, la différence est énorme. Les gens s'arrêtent encore plus au Luxembourg et en profitent pour faire leurs courses en tabac et en alcool."

Mais quand le Luxembourg est saturé, les Belges s'arrêtent quand même côté français pour refaire le plein d'essence et d'énergie. Et ils étaient nombreux ce samedi dans le magasin de Francis. Il n'était pas rare de rencontrer certains fans de foot avec leur maillot rouge sur les épaules. Olivier a le sourire et un peu de retard sur son parcours. "On est parti à la bourre ce matin parce qu'hier (vendredi), on a fêté la victoire". En quart de finale, les "Diables rouges" ont éliminé le géant brésilien (2-1). Ils retrouveront la France en demi-finale, ce mardi soir. 

A l'entrée du magasin, stupeur : devant les drapeaux et les ballons du mondial, une affiche géante de Neymar ! Une star brésilienne pour accueillir les vacanciers belges :

"On va le mettre à la poubelle celui-là, on peut lui dessiner des lunettes et de fausses moustaches ?" s'insurge David, avec malice. 

Olivier en a profité, au passage, pour renverser la pancarte en bois... et de la remettre debout quelques instants plus tard ("cela ne reste que du football," sourit-il avant de reprendre le volant). 

Olivier et son fils, supporters des Diables rouges de Belgique, en ont profité pour tacler leur ennemi de la veille : la star brésilienne Neymar ! - Radio France
Olivier et son fils, supporters des Diables rouges de Belgique, en ont profité pour tacler leur ennemi de la veille : la star brésilienne Neymar ! © Radio France - Lucas Valdenaire