Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départs en vacances : une action de prévention routière sur l'aire d'autoroute vosgienne de Sandaucourt

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Après le tragique accident sur l'A7, dans la Drôme lundi 20 juillet, qui a tué cinq enfants, la préfecture des Vosges a modifié son calendrier et décidé d'avancer son action de prévention routière d'une semaine. Elle s'est tenue ce samedi matin sur l'aire d'autoroute A31 de Sandaucourt.

L'action de prévention routière, en présence du directeur de cabinet du préfet des Vosges et des gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière.
L'action de prévention routière, en présence du directeur de cabinet du préfet des Vosges et des gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière. © Radio France - Marie Roussel

Changement d'approche, ce week-end, par les gendarmes vosgiens. Ce samedi 25 juillet, ils ont préféré aux contrôles habituels une action de prévention sur l'aire de Sandaucourt, sur l'A31. "On est là pour échanger avec les vacanciers, explique le major Lostetter, adjoint au commandant de l'Escadron départemental de sécurité routière. On veut faire de la pédagogie, sur plusieurs domaines liés à la sécurité routière, notamment la vitesse, les conduites addictives, les nouvelles technologies. Et on leur fait prendre conscience de l'importance du repos régulier, surtout en cette période de départ en vacances."

La vitesse et l'alcool : premiers facteurs d'accidents graves dans le département

Un "leitmotiv" pour reprendre les termes du major Lostetter, qu'il faut sans cesse répéter. Actuellement, la vitesse et l'alcool sont toujours les premiers facteurs d'accidents graves dans les Vosges. Même si le confinement a fait baisser le nombre d'accidents mortels (cinq cette année contre douze l'an dernier, à la même période), la piqûre de rappel est plus que nécessaire selon le directeur de cabinet du préfet des Vosges, Ottman Zaïr. "Généralement on fait cette campagne de prévention plus tard, lors du grand chassé-croisé entre les juillettistes et les aoûtiens. Nous avons tenu opportun, compte tenu du drame sur l'A7 lundi d'avancer l'événement et de le faire à cette période, où il y a beaucoup d'affluence sur les routes."

Les agents APRR, qui travaillent pour assurer la sécurité des automobilistes, leur demandent de faire plus attention à eux quand ils sont en intervention.
Les agents APRR, qui travaillent pour assurer la sécurité des automobilistes, leur demandent de faire plus attention à eux quand ils sont en intervention. © Radio France - Marie Roussel

Enfin, attention aussi aux agents de l'APRR. Quelques "hommes en jaune" étaient présents ce samedi matin pour appeler les automobilistes à la vigilance : depuis le début de l'année, dix de leurs fourgons ont été percutés dans le quart Est. Heureusement, ces accidents n'ont pas fait de blessé car les employés de l'APRR ont pour consigne de ne pas rester dans les véhicules. Mais c'est déjà dix de trop pour Thomas Griffon, le chef de district APRR en Lorraine. "C'est comme le nombre de morts sur la route, on aimerait tendre vers le 0. Parce qu'un fourgon percuté, cela peut être la vie d'un de nos collaborateurs de mise en jeu. Donc on demande vraiment aux automobilistes d'être attentifs."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess