Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Depuis ce vendredi 1er juin, la priorité à droite s'applique dans toute l'agglomération de Changé

vendredi 1 juin 2018 à 17:45 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Mayenne

Automobilistes, vous êtes prévenus. Depuis ce vendredi, l'ensemble de l'agglomération de Changé est en priorité à droite (sauf, dans les ronds-points). La municipalité souhaite réduire la vitesse, fluidifier le trafic et améliorer la qualité de l'air.

La priorité à droite est mise en application dans toute l'agglomération depuis ce vendredi 1er juin
La priorité à droite est mise en application dans toute l'agglomération depuis ce vendredi 1er juin © Radio France - Lucas Valdenaire

Changé, France

Vous ne pouvez pas les rater : ces panneaux jaunes en plein centre-ville de Changé. Ils ont poussé aux bords de la route, avant plusieurs intersections. "Vous n'avez pas la priorité" : voilà ce qui est écrit jaune sur noir. Conductrices, conducteurs, vous êtes prévenus. 

Des panneaux comme celui-ci sont installés à plusieurs intersections de l'agglomération de Changé - Radio France
Des panneaux comme celui-ci sont installés à plusieurs intersections de l'agglomération de Changé © Radio France - Lucas Valdenaire

Depuis ce vendredi 1er juin, la municipalité a décidé de modifier la circulation pour fluidifier le trafic. Désormais, l'ensemble de l'agglomération est en priorité à droite, excepté les ronds-points. La réaction des automobilistes n'a pas tardé. "Je trouve que c'est très bien, il faut juste faire attention," explique l'une d'elles. Mais d'autres s'inquiètent sérieusement, comme cette autre conductrice :

"Je trouve ça très dangereux, surtout pour les anciens qui ne connaissent pas les priorités à droite. Par exemple, il y en a une juste à côté du fleuriste, et la plupart des gens ne le savait pas. Franchement, je préfère les panneaux stop."

A ECOUTER : la réaction des automobilistes dans le centre-ville de Changé

"Il faut s'y habituer et surtout bien communiquer dessus pour les gens qui ont déjà une vingtaine d'années de permis et qui n'ont pas l'habitude de gérer ce genre de trucs," réagit Fabien, moniteur d'auto-école. 

"Nous c'est vrai qu'en formation, on éduque les jeunes là-dessus, on les met dans le bain dès le départ. Mais c'est vrai que pour ceux qui ont leur permis depuis longtemps, ce sera moins évident."

Cette automobiliste témoigne : "J'ai ma fille qui fait la conduite accompagnée et ça se passe très mal avec les priorités à droite" - Radio France
Cette automobiliste témoigne : "J'ai ma fille qui fait la conduite accompagnée et ça se passe très mal avec les priorités à droite" © Radio France - Lucas Valdenaire

L'objectif de la municipalité est donc de ralentir le trafic dans l'agglomération. Même si certains automobilistes restent sceptiques, la mesure fonctionne déjà dans d'autres communes comme l'explique Stéphane Tiret, directeur régional de la prévention routière : 

"Cela crée une attention nouvelle pour le conducteur, et cela permet de faire plus attention sur ce qui arrive sur la droite. Effectivement cela fluidifie la circulation, et surtout, cela réduit la vitesse."

A ECOUTER - Les explications de l'adjoint au maire de Changé, en charge du dossier : Jean-Yves Cormier

La municipalité met en avant un autre avantage : l'amélioration de la qualité de l'air. Selon la municipalité, cette application générale de la priorité à droite permettrait de réduire la vitesse et donc la pollution. Selon Jean-Yves Cormier, adjoint au maire en charge des travaux et de l'urbanisme : "Une agglomération avec 10.000 voitures par jour, c'est une agglomération à la qualité de l'air dégradée". Selon lui, 10.700 voitures passent au pied de l'église chaque jour et le trafic sur le pont de Changé a augmenté de 134% en dix ans.

A ECOUTER - Le reportage complet de France Bleu Mayenne