Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Se rendre au travail en train coûte plus cher en Occitanie depuis cet été

lundi 30 juillet 2018 à 6:05 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

Depuis le 1er juillet, les tarifs des abonnements TER ont augmenté en moyenne de 7%.C'est la région Occitanie qui a voté cette augmentation dans le cadre de la nouvelle convention signée avec la SNCF. Pour certains usagers, la hausse atteint + 200% ! Une correction va être apportée.

Un TER de la région  sur les voies
Un TER de la région sur les voies © Maxppp -

Occitanie, France

Si vous prenez le train pour aller au travail, vous l'avez certainement constaté : depuis le 1er juillet, les tarifs des abonnements ont augmenté de 7%. C'est la région Occitanie qui a voté  cette augmentation (prise en charge pour moitié par votre employeur) dans le cadre de la nouvelle convention signée avec la SNCF. Martine fait le trajet Lunel/Montpellier tous les jours pour se rendre à son travail. Au mois de juin elle a reçu un courrier lui annonçant la hausse du prix de son abonnement. Il passe de 50,90 à 54,60 euros, soit effectivement 7 % d'augmentation.

Cela ne fait jamais plaisir surtout quand ça tombe après plusieurs semaines de grève des cheminots. Cette hausse a été décidée par la région Occitanie dans le cadre de la renégociation  de sa convention avec la SNCF.

Les abonnés IllimiTER lésés par la fusion des régions

Certains tarifs baissent, d'autres s'envolent, notamment celui de l'abonnement IllimiTER  à 80 euros dont bénéficiaient1.900 usagers de l'ex Languedoc-Roussillon. Pour eux, l'augmentation a pu être de... 200% !

Jean-Luc Gibelin, vice-président de la région Occitanie chargé des transports, explique qu'il était trop coûteux d'étendre IllimiTER  aux 13 départements de la nouvelle région. L'abonnement a donc été supprimé. "Un usager qui effectue par exemple le trajet Nîmes/Perpignan s'est vu appliquer la hausse de 7% sur le tarif de base du trajet et non pas sur les 80 euros qu'il payait. Donc pour lui l'augmentation a été bien supérieure."

La Région s'en est rendu compte fin juin, mais la SNCF n'a pas eu le temps de rectifier le tir. Depuis, les usagers lésés ont été (ou vont être) remboursés avec des bons SNCF, en attendant la mise en place d'un nouveau tarif plus raisonnable (conforme à la hausse de 7 % votée par les élus) qui sera décidé ce mardi.

Jean-Luc Gibelin vice président de la région Occitanie en charge des transports

Un numéro est mis en place pour les usagers qui souhaitent avoir des informations, le 0800.31.31.31.