Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Déraillement à Woippy : trafic des trains paralysé pendant 3 heures entre Metz et Thionville

jeudi 21 juin 2018 à 14:52 - Mis à jour le jeudi 21 juin 2018 à 19:08 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Quatre wagons d’un train de marchandise ont déraillé ce jeudi en fin de matinée à la gare de triage de Woippy. Plus aucun train n'a circulé entre Metz, Thionville et Luxembourg jusqu'au milieu d'après-midi. Des produits chimiques "sans danger" ont coulé en goutte à goutte.

Deux wagons de fret se sont couchés à la gare de triage de Woippy
Deux wagons de fret se sont couchés à la gare de triage de Woippy - Auditeur de France Bleu Lorraine

Woippy, France

Les trains ne pouvaient plus rouler plus entre Metz, Thionville et Luxembourg dans les deux sens depuis 11h50, heure à laquelle un train de fret a été accidenté en gare de triage de Woippy. Quatre wagons ont déraillé, dont deux sont couchés. L'hypothèse évoquée pour expliquer l'accident est un problème d'aiguillage. Le trafic ferroviaire a repris à 15 heures.

Des produits non toxiques

"Ces wagons transportaient des produits non toxiques" assure le directeur de cabinet du préfet de la Moselle. Des produits chimiques qui fuitent en goutte à goutte. Il s'agit de peroxyde d'hydrogène, autrement dit de l'eau oxygénée, et de phénol fondu (qui se solidifie au contact de l'air). "Ces produits ne sont dangereux qu'au contact de la peau et il n'y a que les secours sur place, une équipe spécialisée d'une quinzaine de pompiers" ajoute Georges Bos, le directeur de cabinet du préfet. 

Les wagons se sont couchés sur le flanc - Radio France
Les wagons se sont couchés sur le flanc © Radio France - Auditeur de France Bleu Lorraine