Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Déraillement du RER B: les 3 wagons "tiennent dans le vide"

mardi 12 juin 2018 à 15:32 Par Valentin Dunate, France Bleu Paris

Après le déraillement du RER B ce mardi matin à Courcelles-sur-Yvette (Essonne), les 3 blessés légers sont sortis de l'hôpital. La RATP "ne sait pas" quand le trafic va reprendre normalement sur cette ligne

Le déraillement du RER B à Courcelles-sur-Yvette.
Le déraillement du RER B à Courcelles-sur-Yvette. © Radio France - Valentin Dunate

Gif-sur-Yvette, France

Les 3 wagons du RER B "tiennent dans le vide, c'est extrêmement impressionnant". C'est ce qu'à constaté Stéphane Beaudet, vice-président de la Région Ile-de-France qui s'est rendu sur place ce matin. Selon les premières information, ce train est parti à 5h03 de Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines) avec 7 passagers et 2 conducteurs "exceptionnellement". (Quand il y a des inondations, la RATP et la SNCF mettent 2 conducteurs, notamment pour identifier les points sensibles). Celui-ci n'est était pas un. Selon Stéphane Beaudet, "ce point sensible est lié à un orage il y a deux jours qui, avec du ravinage et du sable, a bouché des évacuateurs d'eau".   

Les 3 blessés légers sortis de l'hôpital   

Ce train est donc parti "en vitesse réduite" et a fini par se retourner à moins de 500m de la gare de Courcelles sous un affaissement de plus de 4 mètres de ballaste. Sur les 7 blessés légers, 4 ont pu rentrer chez eux, 3 ont été pris en charge notamment psychologiquement. Selon nos informations, ils ont quitté l’hôpital d'Orsay en fin de matinée.   

Les travaux vont durer "quelques jours" voire "quelques semaines"   

La ligne est donc coupée entre Orsay (Essonne) et Saint-Rémy-Lès Chevreuse (Yvelines). Une ligne empruntée par 4500 voyageurs par jour. Des bus de substitutions ont été mis en place : 18 ce mardi matin, 21 cet-après midi, 25 demain. Les travaux vont durer "quelques jours" voire "quelques semaines" selon Ile-de-France Mobilité.  Le relevage des trois wagons est en effet une opération complexe qui nécessite la venue d'un grue de plus de 50 tonnes. Comme le précise Stéphane Beaudet :"On est en pleine fôret, on ne sait pas si la deuxième voie est stable, il est donc impossible de dire combien de temps vont prendre ces travaux pour l'instant. La priorité des priorités, c'est la sécurité des agents".

L'enquête a démarré après le déraillement du RER B  - Radio France
L'enquête a démarré après le déraillement du RER B © Radio France - Valentin Dunate