Transports

Derniers tours de rail pour le train de nuit Portbou-Paris

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon lundi 3 octobre 2016 à 18:49

© Maxppp - Tim Somerset

La SCNF supprime peu à peu ses trains de nuit. Le Portbou-Paris ne circulera plus à la mi-décembre. Celui qui part de Latour-de-Carol sera lui maintenu.

"Oui au train de nuit". La mobilisation s'organise au sein des usagers des rails. Le Cerbère-Strasbourg vient d'être supprimé. Un répit pour le Portbou-Paris. Il roule encore quotidiennement, mais à la mi-décembre ce sera terminé. En 2015, il a pourtant transporté 260.000 voyageurs.

Les syndicats parlent d'un désengagement de l’État, très préjudiciable pour les usagers. "C'est catastrophique" estime Pierrick Cymbler cheminot CGT à Perpignan :

"Le ferroviaire c'est le transport le moins polluant, le moins accidentogène, eh ben on fait tout l'inverse en France. On supprime les trains de nuits sur l'autel de la rentabilité financière."

Un collectif "oui au train de nuit" s'est constitué dans les Pyrénées-Orientales. Il a recueilli plus de 5000 signatures.

"Ça fait encore une offre en moins pour l'usager, c'est dommage, triste. Ça part en ruine."

Le comité organise une action le samedi 15 octobre à la gare de Perpignan. À L'arrivée du train de nuit de Paris, ce sera à 7h12 très exactement. Deux trains de nuit seront maintenus partout en France, dont celui de Latour-de-Carol qui rejoint Paris. Explications : les structures routières sont insuffisantes.

À lire aussi - Quatre des huit lignes de trains Intercités de nuit supprimées

Partager sur :