Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Des avions bien remplis cet été à l'aéroport de Limoges

jeudi 13 septembre 2018 à 9:30 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

La fréquentation des vols a été soutenue, aussi bien vers les îles britanniques que la Corse. Le directeur de Limoges-Bellegarde faisait le bilan ce jeudi matin sur France Bleu Limousin.

Laurent Le Mercier, directeur de l'aéroport Limoges-Bellegarde, était l'invité de France Bleu Limousin à 8h15
Laurent Le Mercier, directeur de l'aéroport Limoges-Bellegarde, était l'invité de France Bleu Limousin à 8h15 © Radio France - Alain Ginestet

Limoges, France

"L'été s'est bien passé", résume Laurent Le Mercier, "le volume de passagers n'a pas augmenté, mais les avions étaient plus remplis que l'an dernier". C'est notamment le cas sur Bristol et Londres-Gatwick, précise le directeur de l'aéroport Limoges-Bellegarde. Les vols vacances ont aussi bien marché, avec une offre plus importante, et vers la Corse, "la fréquentation a quasiment doublé sur certains vols !"

Depuis le début de l'année et jusqu'à fin août, la plateforme a vu passer 208.000 passagers. C'est 10.000 de moins que l'an dernier, mais avec la ligne de Birmingham en moins. Ces bons résultats sont un gage d'attractivité pour attirer des compagnies. 

Un meilleur service vers Paris et Lyon en 2019 ?

Et une étape importante aura lieu début 2019, avec de nouvelles obligations de service public, vers Paris et Lyon. "Les candidatures seront accueillies jusqu'au 15 octobre, pour un lancement dans la première quinzaine de février", précise Laurent Le Mercier, qui espère "retrouver de la croissance, des offres compétitives et de la correspondance" dans les deux villes.

Limoges travaille sur les correspondances outre-Manche

Concernant les relations avec l'aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne, il n'y a "pas de difficulté", dit le directeur limougeaud, "on essaie d'échanger les bonnes pratiques". Et d’ailleurs, Brive comme d'autres plateformes, "profitera sans doute du travail que l'on mène avec une start-up pour pouvoir ouvrir un panel de correspondances importantes au départ de Limoges via Londres-Stansted, Londres-Gatwick, Manchester ou Southampton". 

Ré-écoutez 3 Questions à Laurent Le Mercier sur le site francebleu.fr