Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Des bus de Strasbourg vont rouler propre grâce à une entreprise marnaise

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La PME Haffner Energy, de Vitry-le-François, dans la Marne, a inventé et breveté un système unique au monde. Il permet de transformer des déchets végétaux en hydrogène. Une unité de production va être installée à Strasbourg. Elle pourra alimenter des bus de la ville.

 Un bus de Strasbourg
Un bus de Strasbourg © Radio France - Rachel NOËL

Vitry-le-François, France

Des bus de la ville de Strasbourg vont rouler propre, sans rejeter de CO2, grâce à une entreprise marnaise. Il s'agit de Haffner Energy, une PME de Vitry-le-François, dans la Marne. 

L’idée est de transformer de la biomasse, c'est-à-dire des déchets issus du bois ou de l'agriculture, en hydrogène et donc en énergie.  Le procédé diffère des deux techniques actuelles : la transformation d'énergie fossile (méthane) et l'électrolyse de l'eau. Il repose sur le chauffage de la biomasse et la gazéification, de façon à obtenir "l'hydrogène renouvelable le plus compétitif qui soit", pur à 99,97 %",  explique  Philippe Haffner, président de Haffner Energy.    

Pour la première fois au monde, une unité de production va être installée à Strasbourg dans deux ans. Elle permettra d'alimenter une trentaine de bus de la ville. Ils rouleront à l'"hydrogène vert" non émetteur de C02. Les bus seront rechargés la nuit, une fois arrivés au bout de l'autonomie évaluée à 300 kilomètres.  

Le projet a été présenté ce lundi par  le distributeur de gaz local R-GDS et Haffner Energy.  L'installation représente un investissement de sept millions d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu