Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Des bus de substitution sur la ligne SNCF La Rochelle-La-Roche-sur-Yon à partir du 6 janvier

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu Loire Océan

Plus aucun ne circulera sur la ligne La Rochelle-La-Roche-sur-Yon à partir du 6 janvier et pendant...un an et demi. En cause, des travaux de rénovation de la voie pour ramener le temps de parcours à 1h contre 1h45 actuellement. Pendant ces 18 mois, la SNCF va mettre en place des bus de substitution.

Faire du TER une alternative crédible à la voiture, c'est l'ambition de la SNCF et de la région Nouvelle-Aquitaine.
Faire du TER une alternative crédible à la voiture, c'est l'ambition de la SNCF et de la région Nouvelle-Aquitaine. © Radio France - Arnaud Carré

Charente-Maritime, France

La ligne SNCF qui relie La Rochelle à La-Roche-sur-Yon voit d'ordinaire passer quatre allers-retours d'Intercités par jour et un aller-retour de TER. A partir du 6 janvier et pendant un an et demi, ce sera zéro. La voie va en effet être totalement refaite pendant 18 mois pour ramener le temps de parcours à 1h contre 1h45 aujourd'hui. Conséquences, les voyageurs devront emprunter des bus de substitution. Et, avec la longueur du trajet, ce sera la seule différence assure Loïc Cocherel le maître d'oeuvre du projet pour SNCF Réseau : "tous les allers-retours seront remplacés grâce à un principe : deux bus partiront en même temps de La Rochelle par exemple, l'un fera office d'Intercités et ira donc directement à Nantes et l'autre passera à Luçon et La-Roche-sur-Yon comme le TER en temps normal". Même chose pour l'affluence, tout est prévu selon Loïc Cocherel " on adaptera le nombre de bus au nombre de voyageurs qui achèteront des billets à l'avance "

La SNCF dit avoir tout prévu pour remplacer les trains par des bus. - Aucun(e)
La SNCF dit avoir tout prévu pour remplacer les trains par des bus. - SNCF Réseau
La SNCF dit avoir tout prévu pour remplacer les trains par des bus. - Aucun(e)
La SNCF dit avoir tout prévu pour remplacer les trains par des bus. - SNCF Réseau

Un plan de substitution qui satisfait Benoît Groussin, représentant d'usagers même s'il a quelques réserves sur les correspondances entre ces bus et les trains qui iront de La Rochelle à Bordeaux ou de La Roche-sur-Yon à Nantes : " si un train est en retard, le bus devra attendre les voyageurs. Il y a aussi la question de la _mise des bagages en soute qui prend du temps_. Il faut que les temps de correspondances soit adaptés pour permettre cette rupture de charge tout en étant assez proches". Tous les horaires des bus sont consultables sur les sites TER de Nouvelle-Aquitaine et des Pays de la Loire.

Un impact aussi sur les automobilistes

Les usagers du train ne seront pas les seuls touchés par ces 18 mois de travaux. Une grande partie de la rénovation concerne en effet la sécurisation des passages à niveau. Les routes concernées devront donc elles aussi être ponctuellement coupées. La SNCF a prévu de publier sur internet le calendrier de ces coupures de la circulation. Les travaux s'arrêteront à 22h pour éviter toute nuisance sonore nocturne et seront finis avant l'été 2021 pour n'avoir qu'un seul été concerné sur une ligne très dépendante de la saisonnalité.  Enfin, des études ont été faites pour perturber le moins possible la zone Natura 2000 et le Marais Poitevin traversés par la ligne.

Beaucoup de passages à niveau seront sécurisés. Le souterrain de Marans devra attendre après la fin des travaux. - Aucun(e)
Beaucoup de passages à niveau seront sécurisés. Le souterrain de Marans devra attendre après la fin des travaux. - SNCF Réseau

Un mal nécessaire

Sur cette portion de la ligne Bordeaux-Nantes, les trains sont obligés dans certains endroits de rouler à 60km/h seulement. Les travaux serviront surtout à leur permettre de circuler à leur vitesse normale de 110 à 130km/h.  Le prix à payer pour cela : 152 millions d'euros, financés en partie par la région Nouvelle-Aquitaine, le département de la Charente-Maritime et la communauté d'Agglomération de La Rochelle. Et ce ne sont pas les seuls travaux qui entraîneront des interruptions de trains dans nos deux Charentes l'année prochaine. Les lignes Saintes-Bordeaux et Saintes-Angoulême seront coupées pendant dix semaines à partir du mois d'août à cause de travaux sur la portion Saintes-Beillant. Ce sera ensuite au tour de la portion Beillant-Angoulême, là aussi pour plusieurs mois.

Tous les territoires concernés ont participé au financement des travaux. - Aucun(e)
Tous les territoires concernés ont participé au financement des travaux. - SNCF Réseau

La gare de Marans rouverte ?

Ces travaux pourraient être l'occasion de voir certaines gares sur le tracé rouvertes. Celle de Marans en priorité mais aussi celles de Dompierre-sur-Mer et de Périgny. C'est en tous cas la volonté des maires de ces communes mais aussi de Brigitte Desveaux, vice-présidente chargée des transports à l'agglomération de La Rochelle : " il y a un véritable consensus des élus autour de ces réouvertures, il faut profiter des travaux et ne pas perdre de temps pour en discuter. La communauté d'agglomération est très impliquée et motivée pour rouvrir ces gares qui ne demandent qu'à être remplies de voyageurs". Il faudra cependant attendre les études de fréquentation avant de savoir si les réouvertures se feront.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu