Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève chez Ryanair : des vacances annulées pour certains Nordistes

lundi 23 juillet 2018 à 17:57 Par Margot Delpierre, France Bleu Nord et France Bleu

Mercredi 25 et jeudi 26 juillet, une grève du personnel de cabine de la compagnie aérienne Ryanair provoquera des perturbations, notamment à l'aéroport de Charleroi (Belgique), très emprunté par les Nordistes. Certains s'agacent de la situation.

Ryanair
Ryanair © Radio France

Lille, France

Attention aux perturbations si vous empruntez la compagnie aérienne Ryanair mercredi ou jeudi. Au total, 600 vols seront annulés en Europe, dont probablement une centaine environ à l'aéroport de Charleroi, en Belgique, au départ comme à l'arrivée. Le personnel de cabine de la compagnie irlandaise à bas coût fera grève pour dénoncer les conditions de travail.

Les clients ont deux possibilités : demander le remboursement de leur billet ou l'échanger pour un même vol, un autre jour. C'est ce qu'a tenté de faire Violette, une Lilloise. Celle-ci devait s'envoler pour Milan jeudi, mais Ryanair lui a annoncé la semaine dernière l'annulation de son vol.

"Je suis très contrariée. Je souhaitais modifier mon vol en ligne sauf que c'était impossible. [La compagnie, ndlr] recommande un tchat en ligne, sauf qu'il faut attendre 299 minutes. Si on a eu la patience d'attendre, on a personne au bout. Impossible de les joindre par téléphone, par mail", se désole Violette.

De l'argent perdu malgré le vol remboursé

Faute de trouver un autre vol ou train abordable, la Lilloise est dans l'impasse. "Je ne partirai pas en vacances, c'est fini pour moi", explique, déçue, Violette. Elle dit pourtant avoir engagé de nombreux frais. "J'ai fait des réservations d'hôtel [50 euros par nuit] et de navette [18 euros par trajet]". Elle a également payé un courrier recommandé avec accusé de réception, envoyé au siège de Ryanair en Irlande, dans lequel elle réclame une indemnisation. 

"J'ai dû faire les démarches moi-même pour me renseigner sur les droits que j'ai. Il existe une réglementation européenne à travers le formulaire EU-261 où l'on peut avoir droit à une indemnisation. Je ne vais pas me laisser faire", assure Violette.