Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Des centaines de motards bloquent la rocade d'Amiens contre le passage à 80 km/h

samedi 30 juin 2018 à 17:03 Par Clément Lacaton, France Bleu Picardie

Ce dimanche 1er juillet, la vitesse maximale sur les routes secondaires passe de 90 à 80 km/h, une mesure que beaucoup d'automobilistes et de motards jugent dangereuse. Des centaines de motards ont bloqué la rocade amiénoise ce samedi, et selon eux "ce n'est que le début" du mouvement.

Manifestation de centaines de motards à Amiens contre le passage à 80 km/h, le 30 juin 2018.
Manifestation de centaines de motards à Amiens contre le passage à 80 km/h, le 30 juin 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Amiens, France

Des centaines de motards (500 motos selon les gendarmes) ont manifesté samedi 30 juin à Amiens contre le passage de la vitesse maximale de 90 à 80 km/h, la veille de l'entrée en vigueur de cette mesure sur les routes secondaires. Ils ont mené une opération coup de poing sur la rocade amiénoise à hauteur de Glisy. Les manifestants, divisés en deux cortèges, ont bloqué deux portions d'autoroute (l'A16 et l'A29) et l'accès au centre ville, avant de se disperser place de la gare. Mais ce mouvement "anti-80" ne fait que commencer.

REPORTAGE FRANCE BLEU PICARDIE/CLEMENT LACATON

"Les gens vont être plus nerveux au volant"

Manifestation de centaines de motards à Amiens contre le passage à 80 km/h, le 30 juin 2018. - Radio France
Manifestation de centaines de motards à Amiens contre le passage à 80 km/h, le 30 juin 2018. © Radio France - Clément Lacaton
Manifestation de centaines de motards à Amiens contre le passage à 80 km/h, le 30 juin 2018. - Radio France
Manifestation de centaines de motards à Amiens contre le passage à 80 km/h, le 30 juin 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Une mesure "dangereuse" pour ces motards, comme Laurent : "C'est hyperdangereux. Les gens vont être plus nerveux au volant et entre deux-roues et mettre le paquet, ça va sûrement créer plus d'accidents qu'autre chose." Vincent, lui, a peur de s'endormir : "Moins on roule vite, moins on est concentré. J'estime que je suis moins concentré qu'en roulant à 110, 120 ou 140."

"Vous ne changerez pas le comportement des conducteurs"

Catherine, quant à elle, craint les face-à-face, les dépassements dangereux : "Les gens vont peut-être prendre des routes un peu plus secondaires pour rouler un peu plus vite. Non ça ne rassure pas parce que vous ne changerez pas le comportement des conducteurs."

À la la place des nouveaux panneaux, il y aurait d'autres choses à faire, estime Christian : "Réparer tous les trous sur les routes, un danger mortel pour les deux-roues."

Manifestation de centaines de motards à Amiens contre le passage à 80 km/h, le 30 juin 2018. - Radio France
Manifestation de centaines de motards à Amiens contre le passage à 80 km/h, le 30 juin 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Cette mesure des 80 km/h ne va rien changer à la mortalité, juge Philippe Leduncq, président de la Fédération des motards en colère de la Somme. Selon lui, c'est avant pour remplir les caisses de l'Etat. "On sait qu'on est en train de parler d'argent et pas de sécurité routière. Aujourd'hui 70, 80, 110, 140, ce n'est pas ça le débat, mais plutôt de savoir comment les Français conduisent sur la route et quel est leur comportement. Déjà à 90 quand il y a quatre voitures qui se suivent ça tourne au vinaigre, alors là 80 je ne vous dis pas le délire que ça va être..."

"Ce n'est que le début"

Les motards en colère promettent de "s'occuper" des nouveaux panneaux 80 "en temps et en heure", les couvrir, les bâcher. Et "ce n'est que le début", disent-ils. Avec cette mesure des 80 km/h, le gouvernement espère sauver 350 à 400 vies par an. Chaque année en France 3 500 personnes meurent sur les routes.